Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Lutter contre le surendettement

dimanche 17 avril 2005

L’endettement et le surendettement des particuliers constituent un phénomène dramatique. De plus en plus de citoyens sont confrontés àla difficulté de rembourser leurs dettes. Le crédit àla consommation reste une source importante d’endettement mais on s’aperçoit également que la diversité des dettes rend compte des multiples difficultés auxquelles les ménages doivent faire face : loyer, factures d’énergies, factures d’hospitalisation, … Le comité MOC de la Basse-Meuse a dès lors décidé, dans une perspective de lutte contre les exclusions de s’attacher àcette question en s’inscrivant dans une démarche àlong terme, visant d’abord àrencontrer des acteurs de terrain afin de rassembler des informations, créer un groupe de travail spécifique afin d’approfondir et enfin déboucher sur des actions concrètes, la création d’outils, …le tout dans une perspective d’éducation permanente

Le surendettement : d’abord rencontrer des acteurs de terrain…
Afin de cerner des enjeux propres au secteur mais aussi mieux se familiariser avec différents aspects plus techniques de la question dans l’optique de déboucher sur une action concrète àmener dans le secteur, différentes personnes ressources ont tout d’abord été invitées lors des réunions du comité.

Afin tout d’abord d’avoir une approche globale du surendettement, le Comité a fait appel àJoë l Chapelier, juriste ARCO mais également spécialiste de la question de par ses fonctions de médiateur judiciaire. Maître Chapelier a notamment abordé le contexte général, les principales causes, les profils des surendettés, l’importance du surendettement, les mécanismes de prévention, …Dans un second temps, de manière très claire, il a présenté la procédure de médiation de dettes judiciaire, telle que prévue par la Loi di Rupo. Cette procédure, assez récente, était fort peu connue des membres du comité qui ont pu ainsi en découvrir les différentes étapes ainsi que les avantages et inconvénients du système.

Le deuxième volet de la démarche a été consacré àla découverte du travail mené par les CPAS en Basse-Meuse. Avec l’aide de Claude Joly, Président du secteur et conseiller CPAS durant de longues années, une réunion a permis de voir le travail mené par les CPAS avec les bénéficiaires. Làégalement, des aspects plus techniques ont été présentés mais une part importante du travail a également été menée afin de se pencher plus particulièrement sur les statistiques tenus par les CPAS afin de mesurer de manière concrète cette question.

Enfin, dans un troisième temps, le comité a également consacré l’une de ses réunions àrencontrer des associations actives sur le terrain de la Basse-Meuse, àla fois pour mieux cerner les réalités du terrain et mesurer concrètement l’ampleur du travail mené avec les personnes surendettées dans la région mais également découvrir une approche différente des systèmes habituellement proposés par les CPAS. Lors de cette rencontre, les membres du comité ont ainsi pu mesurer tout le travail d’accompagnement réalisé par les bénévoles des associations de Saint Vincent de Paul ainsi que par la Cordée.