Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Visite du Trilogiport : compte-rendu

jeudi 22 septembre 2011

Alors que le dossier « Trilogiport  » de Liège était au cÅ“ur de l’actualité après que le permis d’urbanisme soit validé par le ministre wallon de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry (Ecolo), le groupe d’action locale de Basse-Meuse, avec la collaboration de Loisirs et Vacances, organisait la visite du port autonome le 22 septembre dernier. Une cinquantaine de personnes participaient àcette activité. Compte rendu…

Ils étaient nombreux ceux qui, intéressés par le développement de la province de Liège, ont fait le déplacement en car jusqu’au Port autonome depuis Huy, Seraing, Liège et Herstal. Il faut dire que la construction du Trilogiport de Liège est un projet important pour une région en plein redéploiement économique. Qu’ils soient venus pour se faire un avis, pour répondre àcertaines questions ou par simple curiosité, l’après midi aura été instructive.

La visite a commencé par une présentation du Port autonome de Liège et son avenir. Cet établissement public, dont l’unique objectif est le développement du port, assure la gestion de 32 zones portuaires sur la Meuse et le canal Albert.

Liège est actuellement le 3e port fluviale d’Europe et le port intérieur le plus important de Belgique. On estime qu’il engendre 11.800 emplois directs et 16.280 emplois indirects. Situé au cÅ“ur de l’Europe occidentale [1]. , àquelques heures de bateau d’Anvers et de Rotterdam (Les deux plus gros ports européens) , son importance continue de croitre et on ose imaginer que ce sera davantage le cas lorsque la construction du Trilogiport sera achevée.

C’est également l’avis du Port d’Anvers qui s’est associé au Port autonome de Liège et la SPI+ pour former un groupement d’intérêts économique pour le développement et la commercialisation de la plate-forme multimodale. Le Trilogiport assurera en effet les liaisons entre bateaux/trains/camions.

On estime également que 2000 emplois directs seront créés àla fin des travaux, c’est-à-dire en 2014.

Après une séance de questions/réponses faisant suite àla présentation, nous avons eu l’occasion de visiter en car la darse fermée du port de Liège, nous permettant de voir concrètement ce que représente le principe de trimodalité.

Nous avons poursuivi la visite par l’observation du site du Trilogiport, pour le moment vierge de toute construction (Le début des travaux est prévu pour le début 2012) , du haut de la tour de la station d’épuration d’Oupeye située de l’autre coté du canal Albert.

Pour faire le tour de la question, il ne faudrait pas oublier de parler du fait que nous avons pu constater en passant par Hermalle que

l’arrivée de la plate-forme trimodale ne fait pas que des heureux dans la région.

En effet, de nombreuses maisons de ce village de la commune d’Oupeye arboraient des panneaux « Non aux camions ! » ou encore « la Lutte continue  ».

C’est ainsi que s’est achevé l’après midi au port de Liège. Une visite qui aura eu le mérite d’apporter aux participants un certain nombre d’éléments intéressants et de réponses àleurs questions.

Pour plus d’informations :

Le Port autonome de Liège

Espace Riverains Trilogiport

Le Comité de village d’Hermalle-sous-Argenteau -

[1La distribution des marchandises au départ de Liège pourrait toucher 60% du pouvoir d’achat européen dans un rayon de 500 km et concerne 56 millions de personnes dans un rayon de 250 km