Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Logement : APL et AIS

mardi 26 mars 2013

Qu’est-ce qu’une APL / AIS ?

Les Agences Immobilières Sociales (AIS) et les Associations de Promotion du Logement (APL) sont deux types d’Organismes de logement à Finalité Sociale. Ces ASBL sont conseillés, contrôlées, coordonnées et financées par le Fonds du logement wallon qui a reçu cette mission du Gouvernement régional.

Les AIS prennent en gestion des logements privés ou publics pour les louer à des locataires à revenus précaires ou modestes. L’objectif est d’encourager la mise à disposition d’immeubles pour répondre à la demande de logement de qualité. Ainsi, les propriétaires ont une garantie de loyer et de couverture des dégâts, sans devoir s’occuper de la gestion. Une autre spécificité est que les communes du territoire couvert par l’AIS doivent être représentées dans les organes de gestion de l’ASBL.

Les APL, quant à elles, sont des associations qui agissent pour l’intégration sociale des ménages précaires par le logement ; soit en mettant à disposition un logement décent, soit en proposant une assistance administrative, technique et juridique relative au logement.

Quelles sont les derniers changements ?

Le Gouvernement wallon a revu l’arrêté de 2004 dernièrement (déjà modifié en 2007 et 2008).

Les changements les plus importants sont liés aux subsides de la Région, une demande du secteur depuis quelques années. Ainsi, la subvention annuelle accordée aux AIS et APL augmente et évoluera en fonction de l’indice santé.

En contrepartie de leur représentation au sein de l’AIS, des clarifications ont également été apportées dans la participation des pouvoirs locaux. Les communes et CPAS doivent mettre en œuvre les conditions nécessaires à la viabilité de l’agence par des cotisations, contributions ou apports inscrits dans le budget de l’AIS.

Ces modifications laissent penser que ces structures, surtout les AIS, sont bel et bien pérennisées dans le paysage du logement wallon.

Notre action à Fléron.

Le GAL de Fléron travail la thématique du logement depuis un an et demi et s’intéresse de près à ces organismes. Le groupe s’est fixé il y a quelques mois un double objectif ; d’une part mettre en place une activité autour du logement à destination de ménages précaires, et d’autre part inciter les communes à mettre en place une AIS, qui n’existe pas encore dans la région.

Le premier objectif a débuté il y a quelques semaines avec l’ouverture hebdomadaire d’un local durant une distribution de colis alimentaires auprès de ménages en état de précarité. La question du prix de l’énergie est actuellement abordée avec le public. Le but étant de comparer les différentes offres des fournisseurs, comprendre le système des compteurs à carte et l’accès au statut de client-protégé, etc…

Quant à notre but de promotion d’une AIS, nous avons invité le 14 mars dernier les présidents de CPAS, échevins et bourgmestres de 10 communes du secteur à assister à une séance d’information donnée par la collaboratrice en charge des AIS au Fonds du Logement wallon. Cette réunion a permis aux participants de recevoir des informations importantes sur le sujet et d’échanger leurs impressions. Leur place étant fondamentale dans les AIS, nous estimons que c’est dorénavant aux communes à prendre des initiatives. Certains élus ont d’ailleurs déjà entrepris des démarches pour mettre en place une telle structure. Le GAL de Fléron quant à lui suivra l’évolution du projet avec intérêt.

Pour en savoir plus