Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Développement socio-économique de la région Ourthe-Ambleve , état des lieux et perspectives

mercredi 2 mars 2016

25 mars 2016 19H30

Foyer culturel de Sprimont,

Rue du Centre, 81


Intervenants :

  • Françoise Lejeune, Directrice de la SPI
  • Jacques Lilien, Directeur du GREOA
  • Jean-Marc Lambotte, chercheur à la cellule LEPUR de l’ULg


Cette conférence s’inscrit dans une réflexion menée avec des militants syndicaux actifs dans la région suite aux fermetures et/ou restructurations constatées entre autres chez Meister, UNDA et Bodart & Gonay. Notre région devenait-elle tellement peu attractive ? Sur quelles ressources l’Ourthe-Amblève peut-elle encore compter à l’heure actuelle ? Quelles sont nos spécificités à défendre ? Quelles perspectives favoriser ?

La CSC a très tôt été consciente d’une nécessité d’une reconversion socio-économique de taille suite à la désertification des carrières il y a plusieurs dizaines d’années. Elle n’était évidemment pas la seule et c’est notamment sur ces bases que le GREOA a été créé. Est-on dans une situation similaire actuellement ? Un secteur pourrait-il reprendre la place laissée par les carrières ?

A côté de cette description un peu sombre, il y a aussi des success-story. Les zonings de la SPI se développent sans cesse. Dès lors, il nous paraissait important d’aborder cette question de l’encadrement et des structures d’accueil de nouveaux investissements générateurs d’emplois locaux. L’idée est donc de connaître les spécificités de ces zonings artisanaux.

Pour finir, il y a certainement de bonnes pratiques dans d’autres pays qui ont été expérimentées et qui ont permis à des régions rurales à semi-rurales comme l’OA de se reconvertir et de s’appuyer sur des atouts et spécificités. Dans le même ordre d’idée, d’autres visions du développement rural sont certainement en gestation ailleurs, d’où notre volonté d’associer des acteurs académiques sans cesse à la recherche d’idées innovantes et d’expériences étonnantes.