Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

N° 4 - mars-avril 2006

mercredi 22 mars 2006

La campagne s’emballe et s’envole…

Le groupe local du Moc-Ciep de Fléron vient de lancer l’exposition itinérante « Aux Urnes…  » qui retrace l’histoire du droit de vote en Belgique. Trois journées de découvertes, d’échanges et de débats que nous relatons dans les pages intérieures de ce journal. Mais, il s’agit aussi d’un point de départ pour de nouvelles rencontres déjàprogrammées notamment àHannut, Huy, Seraing et Aywaille.

Des associations, des coordinations et des groupes locaux marquent aussi un intérêt pour nos activités d’animation et de formation : cerner la présence de l’extrême droite en Belgique et en Europe, comprendre les valeurs et le fonctionnement d’un système démocratique. Il faut y ajouter les demandes sur le fonctionnement des institutions belges ou le droit de vote des immigrés.

La visite du Palais de Justice de Bruxelles a aussi rencontré vos attentes. Elle a permis d’approcher ses multiples facettes : de son histoire au fonctionnement de la justice.

Ces actions s’inscrivent dans les finalités et objectifs de notre campagne : attirer l’attention sur les dangers de l’extrême droite, comme le font bon nombre de mouvements et associations en région liégeoise. A l’approche des élections communales, nous assistons en effet àune mobilisation importante contre les partis extrémistes. Tous, nous utilisons des moyens similaires ou différents, plus ou moins médiatisés, pour exprimer un message d’opposition et de refus.

A ce combat permanent et essentiel, nous pensons qu’il faut aussi ajouter une dimension supplémentaire de rencontre et de réflexion sur nos pratiques démocratiques dont le fonctionnement n’est malheureusement pas parfait. Ce modèle est àconstruire perpétuellement et les décisions ne sont pas toujours en accord avec nos valeurs de solidarité et de justice sociale. Il s’agit d’un fonctionnement qui produit aussi àla fois des exclusions et des volontés d’exclusion.

C’est ainsi que nous avons choisi d’aborder la démocratie sous ses multiples facettes dans un souci d’information, d’écoute et de débat. Et, pour ce faire, nous avons opté pour la création de zones d’expression en tentant de diversifier les angles d’approche. Les élections communales feront ainsi tout naturellement partie de nos prochaines étapes. Parce qu’il est important de tirer la sonnette d’alarme en affichant clairement notre opposition àl’extrême droite, et parce qu’il est aussi essentiel de renforcer l’écoute du citoyen.