Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Crise politique : le MOC veut des politiques progressistes en Wallonie et àBruxelles

| MOC || Position || Crise politique |

vendredi 23 juin 2017

Position du MOC face àla crise politique

Le Mouvement ouvrier chrétien a pris acte de la décision du CDH de quitter les gouvernements régionaux et communautaires et d’appeler àla construction de majorités alternatives pour gouverner la Région wallonne, la Région de Bruxelles-Capitale et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le climat politique actuel, terni par les affaires et par un désenchantement grandissant àl’égard du travail des mandataires publics, mérite bien évidemment des réactions fermes et radicales.

 
Le MOC s’interroge toutefois sur la stratégie qui vise àremplacer le PS, empêtré dans des affaires de mal gouvernance, par le MR qui tant àBruxelles (Uccle, Ville de Bruxelles) qu’àLiège (Publifin) ou au niveau fédéral (Kazakhgate) se trouve également dans la tourmente. Rappelons que le CDH lui-même n’est pas exempt de tout reproche dans différents dossiers qui concernent la gestion de l’argent public.

L’inquiétude est également grande de voir revenir au pouvoir aux niveaux régional et communautaire, le MR, un parti qui n’a cessé ces dernières années de construire une politique antisociale caractérisée au niveau fédéral (saut d’index, recul de l’âge de la pension, « tax shift  »...)

Qu’adviendra-t-il des dossiers emblématiques comme le Pacte pour un enseignement d’Excellence, la finalisation des accords du non marchand, la réforme des allocations familiales, l’assurance autonomie ou encore une nécessaire réforme fiscale ? Qu’adviendra-t-il aussi de la résistance wallonne au CETA ?

Les enjeux de la fin de législature sont énormes dans les entités fédérées. Il est fondamental que des politiques progressistes y soient menées. Sans quoi, les perdants seront encore une fois àtrouver du côté des travailleurs avec et sans emploi, des malades et des citoyens les plus fragiles.

Christian Kunsch 
Président du MOC  

Aller plus loin

Christian Kunsch dans La Libre Belgique : "Les syndicats et les mutuelles ne resteront pas au balcon"