Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Echos de la journée d’étude du 05 avril 2007 sur les pensions

jeudi 5 avril 2007

Une cinquantaine de personnes ont participé jeudi 05 avril àla journée d’étude organisée par la Commission des aînés du MOC de LIEGE sur le question des pensions.
Pour mener àbien leur travail, ils avaient fait appel àun spécialiste, Jean HALLET, Président honoraire de l’UCP.

Le niveau des pensions aujourd’hui

Dans un premier temps, il fut tout d’abord question du contexte avec quelques données chiffrées qui interpellent :
En 2006, la moyenne par ménage (salarié) s’élevait à1.237 euros. Le montant atteint 742 euros/ mois seulement pour les femmes.
Autre constat, la pension diminue avec l’âge : pour les hommes, le montant moyen est de 1091 euros pour la tranche d’âge 65-69 ans et descend à924 euros pour la tranche d’âge 80-84 ans.
Une fois encore, la situation est plus critique pour les femmes isolées qui perçoivent en moyenne 718 euros par mois (65-69 ans)…et seulement 573 euros pour la tranche d’âge des 80-84 ans.
La Belgique se trouve bel et bien en queue de peloton européen en ce qui concerne le taux de remplacement.

Différents éléments furent ensuite présentés afin d’expliquer pourquoi les pensions sont si basses en Belgique : calcul sur toute la carrière, manière dont sont perçues les cotisations sociales, plafonds, suppression de la liaison au bien-être, …

« Un libéralisme compassionnel  »

Dans la deuxième partie de la rencontre, ce fut alors au tour des politiques menées de faire l’objet d’une évaluation. Les mesures qui ont été prises ont bien sà»r accordé une attention particulière àceux qui avaient le moins mais en même temps, force est de constater un développement des inégalités, notamment par le développement des deuxième et troisième piliers.

Après le 10 juin…

A court terme, il y a bien entendu les enjeux des élections législatives du 10 juin : il faut impérativement relever les pensions légales des salariés, développer l’Aide aux Personnes Âgées, penser àune assurance autonomie fédérale, travailler l’idée d’une cotisation sociale généralisée, …
Mais il faut aussi réfléchir àlong terme : quel taux de remplacement veut-on, faut-il un système unique ou pas, faut-il une capitalisation individuelle ou collective, … Jean Hallet a souligné àquel point il est indispensable qu’une étude rigoureuse de la situation présente soit menée ; il faut aussi une concertation ainsi qu’une réflexion àl’échelon européen.

Ouvrir davantage le débat

Jean Hallet l’a bien rappelé : il y a urgence àenrayer la détérioration des pensions légales, il faut ouvrir le débat dans nos organisations car au fond, le vrai problème des pensions, c’est d’abord et avant tout celui des inégalités et de la solidarité entre les générations et au sein de celles-ci…