Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Opération 11.11.11 2006

novembre 2006

Parmi tous les projets et programmes soutenus par l’Opération 11.11.11, qui se déroulera du 9 au 19 novembre, deux d’entre eux sont portés par Solidarité Mondiale et deux autres par la CSC.

Des projets de développement mis en place chaque fois en partenariat avec des associations et syndicats locaux. C’est une des priorités mises en avant par le CNCD que de travailler au maximum avec des partenaires locaux. L’objectif d’une telle approche étant de permettre aux populations du Sud d’accéder àune plus grande maîtrise de leur propre développement

JPEG - 14.8 ko

06005 Asie – Amérique latine

Appui aux organisations nationales syndicales en Asie et en Amérique latine dans les axes « Formation  » et « Développement des services aux membres les plus démunis  ». A ce jour, la globalisation en Asie et en Amérique Latine n’a fait qu’engendrer des crises politiques, sociales et économiques qui ont exacerbé la pauvreté, le chômage et l’exclusion sociale dans ces régions. Des nouvelles techniques de production génèrent des secteurs et méthodes qui échappent au champ d’application des législations du travail existantes, des conventions de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Il s’ensuit une polarisation entre une élite de travailleurs hautement qualifiée et bien rémunérés et une masse de travailleurs non ou peu qualifiés, qui tente de survivre dans des emplois mal payés, qui émigre ou qui se retrouve dans le secteur informel. C’est pour y faire face que les syndicats dans ces pays doivent s’adapter, repenser leurs stratégies et renforcer leur présence dans le secteur informel.

JPEG - 14.8 ko

06006 Afrique des Grands Lacs et Burkina Faso

Appui aux organisations nationales en Afrique des Grands Lacs et au Burkina Faso dans les axes « Amélioration des revenus des membres » et « Formation politique ». En Afrique, en matière de bien-être et d’accès aux services sociaux essentiels, la crise économique a affecté le niveau et la qualité de vie des populations. La précarité s’est accrue et l’on note un recul des principaux indicateurs sociaux. Les politiques d’ajustements structurels en général et les guerres (civiles ou entres pays) pour l’Afrique Centrale y sont pour beaucoup. Tout cela a eu pour conséquences une marginalisation accrue des populations qui vivent désormais dans une extrême pauvreté, le développement sans cesse croissant des activités de survie dans le secteur informel, avec des indicateurs inquiétants tels que : le non accès aux services sociaux de base (santé, eau potable, alimentation, éducation, etc.). Le présent programme initie des actions avec les organisations partenaires de WSM en Afrique des Grands Lacs et au Burkina Faso, qui travaillent avec les catégories de personnes les plus vulnérables, pour améliorer leurs conditions de vie, en travaillant àdifférentes initiatives telles que : la mise en place et le développement des mutuelles de santé, le développement de petits projets avec des micro crédits, la sensibilisation aux problèmes de la vie sociale, économique et politique, et l’organisation des formations qui y sont liées. Partenaires locaux : l’Organisation de développement de l’Archidiocèse de Gitega (ODAG) Burundi, le Bureau Diocésain des OEuvres Médicales de Bukavu (BDOM) RDC, le Mouvement Ouvrier Chrétien du Congo (MOCC) RDC et la Fédération des Mouvements Populaires (FMP) Rwanda en Afrique des Grands Lacs ; le Programme d’Action Régionale pour l’Economie sociale (PARESOC) et le Réseau d’Appui aux Mutuelles de santé (RAMS) au Burkina Faso.

GIF - 4.1 ko

05003 RD Congo CSC (Confédération des Syndicats Chrétiens)

Organiser le secteur informel : un défi de développement majeur en RDC. Au Congo, les travailleurs des petits commerces, du transport et de l’alimentation (agriculture, élevage, pêche) bénéficient de très peu de structures d’encadrement et de protection de leur travail. Pour améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs concernés, tout en renforçant leur représentation au sein de la Confédération Syndicale du Congo, trois axes de travail ont été identifiés : la sensibilisation et l’organisation des travailleurs, la formation des cadres et délégués des provinces de Kinshasa et du Bas Congo, et des actions politiques et d’encadrement, notamment autour d’un projet de « Contrat de Travail des travailleurs de l’économie informelle  ». Partenaires locaux : Confédération Syndicale du Congo (CSC)

GIF - 4.1 ko

04014 Afrique de l’Ouest CSC

Syndicalisme de base, Syndicalisme de résistance, syndicalisme de développement – Participation des travailleurs africains dans les politiques de développement.
Plusieurs stratégies se croisent en Afrique : les Accords de Cotonou et les APE, le NEPAD, les initiatives PPTE. L’Organisation Démocratique Syndicale des Travailleurs Africains (ODSTA), qui compte 34 confédérations syndicales membres et est active dans 25 pays, met en place une stratégie de participation des travailleurs aux différents programmes àmis en oeuvre dans chacun des pays. L’ODSTA s’est engagée ces dernières années dans des actions de formation des leaders syndicaux de ses organisations affiliées en vue du renforcement de leurs capacités en analyse socio-économique et en formulation de stratégies alternatives. Au titre du plan d’action 2006, l’ODSTA se propose d’approfondir les axes thématiques développés au cours des années précédentes : les politiques de privatisation en Afrique et leurs implications socio-économiques, d’une part ; et plus particulièrement les enjeux des Accords de partenariat économique UE - ACP pour le développement de l’Afrique, d’autre part. Partenaire local : L’Organisation Démocratique Syndicale des Travailleurs Africains (ODSTA).

COMMENT SOUTENIR CES PROJETS

Tout d’abord en achetant un des produits mis en vente dans le cadre de la campagne. Vous pouvez aussi contribuer directement au financement d’un de ces projets en versant directement un don au numéro de compte de la campagne : - 000-0000011-11 -
Une autre façon de s’engager dans la campagne CNCD - 11.11.11, consiste àrejoindre une équipe de bénévoles près de chez-vous. Pour ce faire, vous pouvez notamment contacter Anne Lecomte, responsable régionale du CNCD pour Liège.
04/386.60.45 , 0486/40.48.06,