Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Vers un meilleur emploi des CCCA...

mardi 11 octobre 2016

Le 19 septembre dernier, les aînés du MOC de Liège ce sont réunis pour évaluer l’action des Commissions Consultatives Communales des Ainés autour de différents aspects (communication, relations avec la commune, activités, etc.) pour mettre en commun nos expériences et tenter de faire évoluer positivement ces commissions en pratique.

Lors de ce temps d’échange, les aînés du MOC de Liège ont également voté un texte d’interpellation dont l’objectif est d’encourager un meilleur emploi des CCCA. Le voici ci-dessous :

La fédération de Liège-Huy-Waremme du Mouvement Ouvrier Chrétien (CSC, Equipes Populaires, JOC, Mutualité Chrétienne, Vie Féminine) anime des groupes de militants ainés depuis plus de 30 ans. Elle s’est également impliquée dans la mise en place de nombreux Conseils Consultatifs Communaux des Ainés (CCCA) et, encore aujourd’hui, accompagne ses mandataires et ceux de ses organisations constitutives investit dans ces commissions de différentes communes de la fédération.
En tant que mouvement social garant du respect de la parole des ainés, il est pour nous important de veiller à une utilisation efficace et démocratique de ce processus de participation des citoyens à la vie politique locale.
C’est sur base de cette expérience, que nous souhaitons attirer l’attention sur différents aspects qui pour nous devraient être améliorés.

Premièrement, nous souhaitons que la communication entre le CCCA et le pouvoir communal soit effective, régulière et constructive. Au-delà de la présence d’un échevin aux réunions, ayant un rôle consultatif et de relai, ce qui est un élément positif, nous pensons qu’il serait intéressant qu’un réel échange s’installe entre le Collège et le CCCA (par l’intermédiaire de l’échevin ou par un autre biais).
Par ailleurs, pour nous, la présidence doit être assurée par un membre élu au sein du CCCA dans un souci d’indépendance du Conseil Consultatif.

Ensuite, nous pensons que le CCCA doit être davantage associé à tout projet communal qui concerne les ainés en étant informé et consulté dans un délai respectable. N’oublions pas que c’est le rôle principal d’une telle structure. Par exemple, le Plan de Cohésion Sociale (PCS), le Programme Stratégique Transversal (PST) sont des outils qui pourraient être remis pour avis aux CCCA.

Nous souhaitons également mettre en avant l’importance de la communication relative à l’action du CCCA vers l’ensemble des citoyens de la commune, et plus particulièrement les ainés. En ce sens, nous pensons que les pouvoirs locaux devraient soutenir le CCCA dans leurs démarches de visibilité de leurs actions. Par exemple, via le site Internet et/ou le journal communal.

Enfin, nous estimons qu’il est important que des formations et des réunions de coordination soient proposées aux mandataires CCCA pour leur donner les compétences qui rendront leur participation plus efficace. Ce rôle de formateur et coordinateur pourrait par exemple être pris en charge par les provinces, la CAS et/ou des mouvements reconnus.
Le personnel communal actif pour le CCCA devrait également recevoir une formation adéquate.

Au vu de ces suggestions, remarques et diverses difficultés rencontrées dans le fonctionnement des CCCA, il nous semble nécessaire qu’un décret organisant et encadrant les CCCA soit voté par le Parlement Wallon. L’objectif serait ainsi de faire des CCCA un vrai outil de participation citoyenne et d’homogénéiser leur fonctionnement, au même titre, par exemple, que les Commissions d’Aménagement du Territoire et Mobilité.

Le fait que de nombreux CCCA ont montré leur importance démontre qu’il peut être un outil efficace à renforcer grâce à un décret.