Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Reconstruction aux Philippines – Un appel de Solidarité Mondiale

lundi 18 novembre 2013

A côté des organisations internationales, des organisations locales se mobilisent aussi
après le passage du typhon Haiyan. Les partenaires locaux de Solidarité Mondiale sur place
se sont directement mis en action : l’Alliance of Health Workers (AHW), une organisation
de travailleurs de la santé, médecins et infirmières, a lancé une mission médicale vers les
régions les plus touchées. L’AHW, mais aussi la JOC des Philippines, joueront un rôle
important dans la reconstruction des régions ravagées. Ils ont besoin de notre soutien !

Le typhon Haiyan/Yolanda a fait de terribles
ravages dans la région de Visayas, au centre
des Philippines. Le prix humain payé est
énorme. Selon les dernières nouvelles, on
dénombre déjà4.400 morts, un chiffre qui
augmentera certainement dans les
prochaines semaines. Des dizaines de
milliers d’autres personnes ont été blessées
durant le passage du pire ouragan jamais
survenu aux Philippines. Face àdes rafales
violentes de vent de 310 à380 km/h, les
habitants des îles Samar et Leyte étaient simplement impuissants. Mais aussi d’autres îles
telles que Cebu, Negros, Panday et Palawan ont été gravement touchées. Au total, ce sont
12 millions de Philippins qui ont été touchés par cette catastrophe.

Entretemps, les opérations d’urgence ont commencé sur place et l’armée philippine tente
d’accéder aux régions touchées. Mais àcôté de l’aide d’urgence, qui retient pour le moment
l’essentiel de l’attention médiatique, il est déjàtout aussi important de penser àla
reconstruction qui suivra. Une telle catastrophe place nos organisations devant d’énormes
défis : comment réparer les dégâts et reconstruire ? Comment apporter l’aide au bon
endroit ? Et comment parvenir àéviter que pareille catastrophe ne se reproduise ? C’est
justement làque se situe le travail des ONG. Un vrai défi qui demande du temps, de l’argent
et un travail politique.

Des expériences passées, et surtout de l’après-tsunami en 2004-2005, il ressort que le succès
de cette reconstruction est surtout dépendant de la société civile locale et de la
collaboration entre les nombreuses organisations qui ont des attaches sur le terrain. Lorsque
les grandes organisations internationales seront parties, les organisations locales comme
l’AHW ou la JOC des Philippines seront encore actives sur place pour soutenir la population,
reconstruire le tissu social et les services.

L’Alliance of Health Workers (AHW) est le plus grand syndicat aux Philippines actif dans le
secteur de la santé. L’AHW représente environ 27.000 membres. Ils se positionnent
fermement contre la privatisation des hôpitaux aux Philippines, contre les coupes
budgétaires dans les soins de santé et contre l’utilisation généralisée des contrats àcourt
terme pour le personnel médical. Pour le moment, l’AHW rassemble tout le matériel
nécessaire àune mission médicale prévue àpartir du 21 novembre dans les îles touchées par
le passage du typhon. D’autres missions suivront probablement au mois de décembre et audelà.
Grâce àleur réseau de médecins, d’infirmières et d’infirmiers présents dans différents
hôpitaux de ces îles, l’AHW est bien placée pour participer aux premiers secours, fournir des
médicaments aux populations, mais aussi leur procurer nourriture, eau potable et autres
biens de première nécessité comme des vêtements et autres couvertures. L’AHW travaille
en étroite collaboration avec d’autres organisations de santé philippines qui ont des liens
solides avec les communautés locales et qui, de ce fait, peuvent organiser de façon efficace
l’aide médicale sur place. Naturellement, Solidarité mondiale soutiendra l’AHW autant que
possible dans les premiers secours.

Mais àcôté de l’aide d’urgence, qui retient pour le moment l’essentiel de l’attention
médiatique, il est déjàtout aussi important de penser àla reconstruction qui suivra. La
reconstruction, ce n’est pas uniquement la reconstruction des infrastructures et des
logements. C’est aussi la reconstruction de la société.
C’est bien cela que Solidarité
Mondiale considère comme le coeur de sa mission : soutenir nos organisations partenaires,
l’AHW et la JOC Philippines, dans la reconstruction de la société et des communautés locales
vulnérables situées dans les régions touchées par la catastrophe.

Comment ? Par la formation de volontaires médicaux, par la reconstruction de structures
d’organisation fortes qui peuvent défendre les intérêts collectifs des travailleurs, par le
plaidoyer pour des services publics solides dans le secteur de la santé… Un travail de longue
haleine.

Appel de solidarité 11.11.11

A côté de Solidarité Mondiale, 11 autres ONG belges sont aussi àl’oeuvre dans le pays depuis
de nombreuses années. Nous avons décidé de travailler ensemble pour mettre sur pied un
programme de reconstruction cohérent, partant des constats de nos partenaires locaux, les
mieux àmême d’identifier les besoins de la région pour se reconstruire.

Nous lançons donc un grand appel àla solidarité, sous l’égide du CNCD-11.11.11 et de son
homologue flamand, 11.11.11-Koepel van de Vlaamse Noord-Zuidbeweging.

Les dons peuvent être versés sur le compte commun
BE 30-0000-0000-1111 avec la mention « Reconstruction Philippines  ».

Plus d’infos sur la collaboration 11.11.11 et le programme de reconstruction sur le site du
CNCD-11.11.11 : http://www.cncd.be/Philippines-Les-ONG-lancent-une

Plus d’informations sur les partenaires de Solidarité Mondiale : www.solmond.be

Contact :
Jennifer Van Driessche – jennifer.vandriessche@solmond.be – 02/246.38.81