Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Le CIEP de Liège participe au projet Eco-restaurateur coordonné par la fédération AID

jeudi 25 août 2016

Le CIEP de Liège participe au projet Eco-restaurateur coordonné par la fédération AID.

Différents partenaires ont ensemble décidé de mener l’action nommée « Implémenter la certification « éco-restaurants » au niveau européen : pour des emplois locaux de qualité, la valorisation du patrimoine local, une alimentation saine et responsable, et une réduction des émissions de CO2 , en abrégé « Eco-Restaurateur », suivant les règles du programme de formation et d’éducation tout au long de la vie, et en particulier le sous-programme « Erasmus+ » .

10 partenaires participent à ce projet s’étalant du 1 septembre 2016 au 31 août 2017. 6 centres en Belgique coordonnés (Le Perron de l’Ilon, Aid Hainaut Centre, Le CIEP Liège-Huy-Waremme, Notre Maison, Croc’Espace) coordonnés par la fédération AID, Scuola Centrale di Formazione en Italie, Barka en Pologne, Chambre de commerce de Kyustendil en Bulgarie, GIE en Roumanie.

Dans ce cadre, nous avons participé à la Festa Artusiana près de Bologne en Italie.
Cela nous a permis d’assister à un atelier Zéro déchets : Alimentation durable et déchets alimentaire.

L’atelier était animé par Lisa Casali, créatrice d’un blog connu en Italie eco cucina et le chef Franco Aliberti. Des étudiants « commis de cuisine » appliquaient au fur et à mesure les indications du chef.

L’objectif de l’atelier était de mettre en évidence les petits gestes qui permettent de limiter le gaspillage en cuisine ainsi que l’importance de la créativité pour atteindre cet objectif.
Au-delà de celui auquel nous avons participé, ces ateliers s’adressent en général aux consommateurs pour les inciter à repenser leur rapport à l’alimentation et se réapproprier leur manière de cuisiner.

Il faut apprendre à mieux communiquer avec le consommateur pour le sensibiliser au fait que réutiliser correctement ses déchets ne dévalorise pas la cuisine proposée.
Il est donc primordial, pour arriver à ce type de cuisine par exemple, d’avoir des commis bien formés et sensibilisés.

Selon les intervenants, il faut accompagner les personnes qui souhaitent changer leur approche de la cuisine tout au long du parcours. Il ne faut pas se focaliser sur un aspect (circuit-court, saisonnalité, gaspillage…) mais il faut travailler de manière transversale les différents aspects. Le choix du bio n’est par exemple pas toujours le choix le plus écologique. Il faut apprendre à cerner les différents labels.

Lors de cet atelier, nous avons assisté à la confection d’un menu idéal « Zero Waste » avec la confection de petits macaronis végétaux accompagnés d’une sauce tomatée, un sabayon aux cerises et des cannellonis aux fèves et à l’oseille…


Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.
Cette publication (communication) n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.