Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Droit de vote des étrangers : un premier pas

jeudi 29 juin 2006

Le 8 octobre prochain les étrangers non européens vont avoir la possibilité de participer pour la première fois aux élections communales. Il s’agit làd’une avancée importante en direction d’une plus grande égalité politique. Un combat mené dès le départ par le MOC et de nombreuses associations, soutenu ensuite par les partis progressistes.

C’est la loi du 19 mars 2004 qui introduit sous certaines conditions la possibilité pour les étrangers hors Union européenne de participer au prochain scrutin communal. Seuls les étrangers qui résident en Belgique depuis plus de 5 ans pourront voter, sans toutefois être éligibles. Ils devront au préalable s’inscrire sur les listes des électeurs de leur commune de résidence. Une démarche àfaire avant le 31 juillet 2006. Après l’inscription, le vote devient obligatoire et la demande ne doit plus être renouvelée.
Pour autant, comme cela a été rappelé lors de notre Congrès national cette victoire essentielle pour la démocratie a comme un "goà»t amer". En cause, l’obligation pour les citoyens étrangers hors Union européenne qui veulent s’inscrire sur les listes électorales de devoir signer un document dans lequel ils s’engagent àrespecter la Constitution, les lois du peuple belge et la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales. Cela suggère une méfiance profonde de l’étranger qui aurait une disposition particulière àne pas vouloir suivre les principes et les valeurs de notre démocratie. C’est injuste et profondément discriminatoire. A titre d’exemple, les étrangers européens qui pour voter ont également l’obligation de s’inscrire sur les listes des électeurs ne doivent pas remplir cette procédure.

Le combat continue

Cela montre en tout cas que le combat en faveur du droit de vote des étrangers n’est pas terminé. Si cette nouvelle loi constitue un premier pas significatif vers une reconnaissance des étrangers comme citoyen àpart entière, il reste encore beaucoup de choses àfaire pour arriver àl’obtention des mêmes droits politiques pour tous les résidents. Nous rappelons d’ailleurs que le droit d’éligibilité reste une priorité pour notre mouvement. En attendant, le plus important aujourd’hui est de continuer àinformer les populations concernées sur leur nouveau droit et la possibilité pour eux de participer àla vie démocratique de leur commune, une étape essentielle pour améliorer la qualité du "vivre ensemble".

Comment s’inscrire sur la liste des électeurs ?

Toutes les informations concernant les prochaines élections communales et les conditions d’inscriptions des électeurs étrangers peuvent être obtenues auprès du CRIPEL (Centre Régional pour l’Intégration des Personnes Etrangères ou d’origine étrangère de Liège). Il est important de noter que les inscriptions sur la liste des électeurs d’une commune doit se faire impérativement avant le 31 juillet.

CRIPEL
Rue de la Régence 55
Liège 4020
Tel : 04/220 01 20
Fax : 04/220 01 19
le site du CRIPEL