Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Action de sensibilisation pour plus de justice fiscale

jeudi 28 janvier 2016

Près de 2000 canettes ont été distribuées, canettes arborant des slogans comme "Ce soda est taxé... Pas les grosses fortunes" ou encore "Ca a la couleur du soda, l’odeur du soda mais c’est un taxe !" . Car en effet, cette taxe soda n’est pas une taxe santé comme il essaie de nous le faire croire mais une mesure budgétaire. Ce que la CSC dénonce, c’est cette politique fiscale du gouvernement qui préfère puiser dans la poche des travailleurs et allocataires sociaux plutôt, par exemple, que de récupérer, notamment, 700 millions d’euros de cadeaux fiscaux donnés à 35 multinationales en Belgique et déclarés illégaux par l’Union européenne elle-même ! L’action a reçu un excellent accueil des Liégeois.

Pour financer les cadeaux offerts aux entreprises, le gouvernement Michel a encore choisi de puiser dans la poche des travailleurs et des allocataires sociaux. Notamment en augmentant la TVA sur l’électricité et le diesel. Ou en taxant les sodas, tout en essayant de nous faire croire que c’est pour notre santé… Stop, ça suffit !

Une fiscalité plus juste est possible, c’est le message que la CSC Liège Huy Waremme a fait passer à l’occasion d’une action symbolique qu’elle a mènée ce mercredi 27 janvier de 12h30 à 14h30 devant les Galeries Saint-Lambert, la place Saint-Etienne, l’Ilot Saint-Michel et en Vinâve d’Ile.

Nous avons distribué aux Liégeois des sodas arborant un autocollant dénonçant, de manière ironique, le manque d’équilibre dans les politiques fiscales de la Belgique. Chaque canette était accompagnée d’un petit dépliant explicatif (pièce jointe) et un tract viendra préciser nos revendications.

Pour plus de justice fiscale et moins d’inégalités sociales, nous réclamons :

  • La levée du secret bancaire, un cadastre des grosses fortunes et une lutte contre les paradis fiscaux
  • Un impôt sur les grosses fortunes
  • La globalisation des revenus
  • La réintégration des tranches d’imposition de 55 et 52,5% sur les tranches supérieures
  • Un impôt sur les plus-values boursières
  • Une lutte contre la fraude fiscale, les dérapages des intérêts notionnels et des mises en société

Ces mesures rapporteraient des milliards à l’Etat. A titre d’exemple, rappelons que la suppression des taux d’imposition de 55 et 52,5% a coûté près de 6 milliards d’euros par an depuis 2004 ! Une taxe sur les plus-values boursières pourrait rapporter 2 milliards d’euros. Un impôt sur la fortune qui ne toucherait que 3% de la population ramènerait 6 milliards d’euros…

Le gouvernement Michel a tout faux. Il trouve plus légitime un saut d’index, un recul de l’âge de la pension, les restrictions d’accès à la sécurité sociale pour les jeunes, une taxe soda… que de récupérer, notamment, 700 millions d’euros de cadeaux fiscaux donnés à 35 multinationales en Belgique et déclarés illégaux par l’Union européenne elle-même !

www.cscliege.be