Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Denis Gobert, nouveau président de la CSC Verviers

mercredi 17 janvier 2007

Denis Gobert a été élu ce 17 janvier 2007 par le comité fédéral de la CSC Verviers et de la région de langue allemande comme président de la fédération. Il succède àNicolas Dukers, qui a occupé ce mandat durant 16 ans.

Denis Gobert, 33 ans, originaire de La Louvière, est établi, avec sa compagne et ses deux enfants, en région verviétoise depuis la moitié des années 90.

Assistant social de formation, il a rejoint la CSC de Verviers en 1998. Successivement occupé au service "chômage" de la fédération, puis comme permanent Jeunes CSC et interprofessionnel pour le secteur de Verviers-Herve-Welkenraedt ; il a ensuite pris en charge le suivi des petites et moyennes entreprises ainsi que le secteur de Malmedy-Spa.

En 2003, il mute vers la CNE de Liège, avant de revenir comme permanent attitré de la CNE de Verviers, ayant plus spécifiquement en charge les entreprises de l’industrie alimentaire. Enfin, en décembre 2005, il accède àla vice-présidence de la CSC de Verviers.

Son parcours lui a permis d’accumuler des expériences très enrichissantes et utiles dans les domaines administratif, de l’animation, mais également sur le terrain avec les exclus, les jeunes, les travailleurs des PME ainsi qu’avec les équipes syndicales et les militants des grandes entreprises privées et publiques.
Sa curiosité et son intérêt pour les questions socioéconomiques et humaines sont des atouts supplémentaires pour assumer la présidente de l’organisation syndicale n°1 de l’arrondissement, rassemblant affiliés germanophones et francophones.

Homme d’écoute, de dialogue et de communication, il table sur le travail en équipe pour mener àbien les projets, sans manquer toutefois d’esprit d’à-propos et de décision.

Toutes ces raisons ont amené les délégués, militants et dirigeants àaccorder leur confiance au nouveau président fédéral.

Info CSC 26 janvier 2007