Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

EURO MANIFESTATION le 14 avril 2014 àBruxelles : une nouvelle voie pour l’Europe

mardi 25 février 2014

Alors que les dirigeants de l’UE se préparent pour leur sommet de fin d’année àBruxelles, ils continuent àébranler le projet européen en prolongeant la crise financière et sociale et en s’aliénant des millions de personnes àtravers toute l’Union.

Prenant la parole avant le sommet du 18 décembre, la Secrétaire générale de la CES, Bernadette Ségol, a annoncé qu’une manifestation syndicale européenne aura lieu àBruxelles le 4 avril 2014 au moment où le Parlement européen se préparera àélire ses nouveaux membres.

Les enjeux syndicaux européens actuels sont d’une taille colossale ! C’est pourquoi la Confédération Européenne des Syndicats (CES) a demandé àtoutes les confédérations nationales et fédérations syndicales sectorielles affiliées d’accentuer la pression sur les responsables politiques européens en vue des prochaines élections européennes et surtout dans le cadre de quelques importants dossiers pour lesquels les débats sont en cours.

Citons par exemple REFIT (limitation et démantèlement de la réglementation notamment en matière de sécurité), le dumping social (notamment dans les secteurs de la construction et des transports), les gros investissements nécessaires, le taux de chômage élevé pour les jeunes. Dorénavant une Euromanifestation est àl’agenda le 4 avril 2014 àBruxelles, c’est un moment de grande importance pour le mouvement syndical européen.

Les enjeux : 1 - Contre l’austérité, pour un plan d’investissement au niveau européen !

« Il est urgent de changer de cap pour l’avenir, de stabiliser l’environnement économique, de créer des emplois pour le 21ème siècle et d’assurer le bien-être de chacun. L’Europe a besoin d’un plan de relance àlong terme. Un plan de relance qui conduirait àune Union européenne mieux intégrée ; qui serait bénéfique àtous les pays et constituerait un acte de solidarité envers les pays en difficulté  ». La CES a développé un tel plan que vous pouvez consulter ici

Les enjeux : 2 - Stop au dumping social !

La Commission européenne ne prend pas suffisamment de mesures pour lutter contre le dumping social. La discussion actuelle sur les conditions du détachement des travailleurs est clé dans ce contexte. Depuis longtemps les organisations syndicales exigent notamment la création d’un « Europol social  » pour que cesse le dumping social.

Les enjeux : 3. REFIT – la voie de la dérégulation est une impasse !

La Commission européenne a annoncé le 2 octobre dernier son programme REFIT (Regulatory Fitness and Performance), qui, pour faire court, vise àsimplifier la vie des entreprises en supprimant une série de charges administratives. Des « charges  » qui comportent aussi des éléments essentiels àla santé et àla sécurité des travailleurs ! Une position que nous ne pouvons soutenir

Les enjeux : 4 - Drame social sur fond de crise – contre le chômage de masse, pour l’emploi des jeunes !

"Nous formons une génération précaire : Sans emploi, sous-payés ou travaillant sans rémunération et dans l’ombre, condamnés àune longue dépendance vis-à-vis de nos parents. La précarité est notre leitmotiv ; nous vivons notre vie privés de tout droit : Le droit aux études, au logement, àun revenu décent, àla santé, àvivre nos relations affectives dans le bonheur et la liberté." Le texte qui précède est tiré de l’appel àl’action du Comité italien intitulé : « Notre vie c’est maintenant : La vie n’attend pas », Voir le rapport de la CSI sur le chômage des jeunes

Les enjeux : 5. - FTT – Pour la taxation des transactions financières !

"Nous ne voulons pas attendre davantage ! Nous voulons une taxe européenne contre les spéculateurs, la taxe sur les transactions financières (TTF), maintenant ! Combien de temps devrons-nous attendre encore ? Combien de fois cela nous a-t-il été déjàpromis ? Nous ne voulons pas être bernés une fois de plus !