Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Fermeture de l’usine Nestlé àHamoir

vendredi 23 septembre 2005

Communiqué de presse du Front commun syndical CSC-CNE-FGTB-SETCA

Historique

- L’usine de Hamoir a fait en 2004 1 million d’Euros de bénéfices.

- Septembre 2004 : mail interne qui annonce la fermeture de l’usine fin 2005

- Démenti officiel de Nestlé Belgilux

- Février 2005 jusque septembre : négociations de la restructuration (50 départs dont 30 prépensionnés).
Les travailleurs sont prêts àfaire des efforts salariaux négociés pour faire baisser les coà»ts de production.

- 23/09/05 : annonce de la fermeture.

La boucle est bouclée. Le mail était fondé et Nestlé a contourné sciemment la Loi Renault.

La fermeture et le projet d’activité sur le site

.

- Nous ne porterons pas de jugement sur le projet en tant que tel.

- Nous mettons Nestlé face àses responsabilités et exigeons de sa part un respect de tous ses travailleurs encore sous contrat actuellement.

- Alors que les négociations concernaient une grosse part de prépensionnés et quelques départs volontaires et secs, nous sommes maintenant dans une négociation de fermeture et de licenciements de 90 travailleurs et de 30 prépensionnés.
Il n’y a plus de perspectives dignes de ce nom et les négociations seront dures.

Nestlé a donné un coup de couteau dans le dos des travailleurs, c’est inadmissible

Les réactions

.

- Nestlé doit s’attendre àdes négociations dures, àla hauteur du plus grand groupe agro-alimentaire au niveau mondial.

- Les mesures de reclassement doivent être sérieuses et efficaces.

- Les travailleurs vont entamer des actions. La sécurité de chacun sera garantie et la qualité des produits contrôlées.

- Les organes européens de concertation seront interpellés début octobre.

- L’image de bien-être et de joie de vivre que le groupe veut faire paraître sera mise àrude épreuve par une série d’actions.

Nestlé ne respecte pas ses travailleurs et cherche uniquement le profit !!!


Informations : Gaë tan Stas, Secretaire Permanent de la CSC Alimentation (0475/81.12.10)