Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Iran : libérez les ouvriers emprisonnés, respectez le droit du travail !

jeudi 6 mars 2008

Dans trois semaines, le 6 mars 2008, tout autour du monde les syndicats organisent une journée internationale d’action et de solidarité avec les travailleurs en Iran.

Le gouvernement iranien a lancé une vague d’arrestations des ouvriers qui lui font face en tentant d’organiser des syndicats. Ainsi Mansour Osanloo et Mahmoud Salehi languissent en prison malgré leurs problèmes de santé.

Cette répression est en violation des conventions de base de l’Organisation internationale du travail et de la déclaration universelle des droits de l’homme - dont nous observons cette année le soixantième anniversaire. Cette déclaration stipule que "chacun a le droit de former et d’adhérer àun syndicat pour la protection de ses intérêts".

C’est notre devoir de transformer cette promesse en réalité pour des ouvriers partout - y compris dans la République Islamique d’Iran.

Nous avons été invités par la Fédération Internationale des Ouvriers du Transport (FIOT) qui, ainsi que la Confédération Syndicale Internationale (CSI), appelle àl’action et àla mobilisation de milliers de syndicalistes en ligne.

Veuillez prendre un moment pour envoyer un message aux chefs iraniens pour exiger le respect des droits du travail et la libération des syndicalistes emprisonnés : Cliquer ici pour envoyer votre message.

Quand vous l’aurez fait, faites suivre s’il vous plaît, ce message àvos camarades et amis syndicalistes afin de nous aider àorganiser la plus grande campagne que nous jamais avons faite en ligne.

Envoyons un signal fort et clair àTéhéran que comme promis par les Nations Unies il y a soixante ans "chacun a le droit de former et d’adhérer àun syndicat" - même en Iran.