Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

journée mondiale pour la santé et la sécurité au travail

lundi 28 avril 2014

L’Europe veut brader la sécurité des travailleurs : la CSC s’y oppose

Ce 28 avril, c’est la journée mondiale pour la santé et la sécurité au travail. A la veille de cette journée d’hommage aux victimes d’accidents du travail, soit le vendredi 25 avril, une trentaine de militants de la CSC Liège Huy Waremme a rencontré, à Anthisnes, le député européen sortant et candidat aux élections européennes Marc Tarabella. Il s’agissait pour la délégation liégeoise de la CSC d’attirer son attention sur le nombre d’accidents du travail qui malheureusement reste élevé mais aussi sur les intentions de la Commission européenne qui, à travers le programme REFIT, tente de détricoter la législation en matière de sécurité.

Accidents du travail

Les militants de la CSC Li Huy Waremme ont aussi rappelé que, rien qu’en province de Liège, sur 12.656 accidents du travail survenus en 2012, il y a eu 7 décès et 1.446 incapacités permanentes, victimes auxquelles ils ont rendu hommage symboliquement.
Ils ont également insisté sur la déficience du contrôle par l’Etat des conditions de travail peu sûres… Vu le peu d’effectifs affectés à cette tâche et la surcharge de travail, on arrive au chiffre ahurissant d’une visite de l’inspection dans chaque entreprise de la province de Liège tous les 16,5 ans !

PDF - 1 Mo

Refit = sécurité des travailleurs en danger


« Malgré ces constats, la Commission européenne, dans sa volonté de laisser plus de libertés au monde de l’entreprise veut, à travers le programme « REFIT », brader la protection des travailleurs ainsi que leur participation dans l’entreprise. La CSC ne peut l’accepter ! » a rappelé Thomas Gérard, permanent interprofessionnel CSC Liège Huy Waremme, en faisant part au député européen de la pétition contre le programme REFIT disponible en ligne www.RethinkRefit.eu.

PDF - 2.5 Mo