Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

La CSC a envoyé 8 tonnes de matériel au Burkina Faso

jeudi 13 octobre 2016

Depuis 1981, la CSC Liège Huy Waremme entretient des relations de partenariat avec la CNTB (Confédération Nationale des Travailleurs du Burkina), relations centrées sur les échanges de connaissances et d’expériences, les contacts, les rencontres mais aussi la mise en œuvre de projets concrets… « Ainsi, voici quelques années déjà, notre partenaire burkinabè a fait le constat d’un déficit criant de formations qualifiantes ouvrant des possibilités concrètes d’emploi. En tant que syndicat et acteur important de la société civile burkinabè, la CNTB a donc souhaité que l’on soutienne avec eux le développement d’outils de formation qualifiante, une forme d’enseignement par le travail qui n’existait pas à proprement parlé au Burkina Faso » , explique Thomas Gérard, permanent interprofessionnel en charge des relations internationales à la CSC Liège Huy Waremme.

Après la création d’un centre de formation en construction et coupe/couture en 2011 à Dapelogo, une filière « cuisine » et « service en salle » a vu le jour en 2015 à Ouagadougou. Pour permettre le bon fonctionnement de ces deux outils, la CSC Liège Huy Waremme a décidé de réunir du matériel : une presse à briques, de la chaux réhydratée, des outils, des bancs et des chaises, des armoires, du matériel informatique, des livres, des vélos mais aussi une camionnette … « Il s’agit essentiellement de matériel de la Fédération et de ses centrales professionnelles qui n’était plus utilisé ainsi que de quelques dons », précise Thomas Gérard. « Au total, il y a près de 8 tonnes de matériel, ce qui correspond à un conteneur de 40 pieds qui sera embarqué sur un bateau. Celui-ci a quitté Anvers le 5 août pour arriver à Lomé au Togo le 25 août, il a ensuite pris la route pour le Burkina Faso.