Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Plus de 300 militants à la "Papy Shower" CSC organisée à l’intention du ministre des Pensions Daniel Bacquelaine

lundi 16 novembre 2015

Plus de 300 militants réunis ce lundi pour la « papy shower » organisée par la CSC à l’intention de Daniel Bacquelaine parce qu’il le « vieux » bien !

Accompagnés de délégations de la Mutualité Chrétienne et d’Eneo, le mouvement social des aînés de la MC, plus de 300 militants de la CSC Liège Huy Waremme se sont réunis ce lundi matin à la maison communale de Chaudfontaine pour une rencontre avec le Ministre des Pensions.
Après une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris, un groupe d’une vingtaine de manifestants, emmenés par Anne Léonard, secrétaire nationale de la CSC en charge du dossier des Pensions, a rencontré Daniel Bacquelaine.

A l’instar d’une « Baby Shower » (fête organisée à l’occasion d’une naissance prochaine lors de laquelle amis et famille partagent expérience et conseils et offrent des cadeaux à la future maman), nous avons offert une « Papy Shower » au Ministre.

Ainsi, nous lui avons livré nos avis et remarques en matière de pensions. Un policier a témoigné de la pénibilité de son métier précisant que le vieillissement risque de rendre son activité professionnelle insurmontable : « Faire bosser les gens de plus en plus vieux, c’est dangereux pour leur santé physique et mentale. De nombreuses personnes abîmées par des conditions de travail rudes et/ou stressantes ne parviendront pas à tenir le coup aussi longtemps ! »

Une aide-familiale est venue expliquer au Ministre que même si elle travaillait encore 5 ans pour arriver à 67 ans, sa pension n’augmenterait que de 2 euros par mois ! Une retraitée a attiré son attention sur la difficulté de nouer les deux bouts avec une petite pension dont le montant s’érode au fil du temps.

Gaëtan Stas, le président de la CSC Liège Huy Waremme, a rappelé que « Maintenir les gens au boulot jusqu’à 67 ans, quand 600.000 chômeurs et de nombreux jeunes attendent du travail, c’est socialement injuste ! » Et d’interroger : « Que cherche ce gouvernement ? Nous faire travailler plus longtemps pour que nous mourions plus vite ? PAS QUESTION !”

La CSC a présenté ses propositions pour des fonctions adaptées aux travailleurs âgés afin de dégager de l’emploi pour les jeunes et garantir un transfert des connaissances ; pour un renforcement de la pension légale afin de garantir une pension minimum digne pour tous ; pour une augmentation des pensions légales avec un taux de remplacement de 75% au lieu de 60 % actuellement ; pour une enveloppe véritablement réservée à la liaison au bien-être, permettant un relèvement des pensions les plus anciennes ; pour le maintien de l’indexation automatique des salaires, des allocations sociales et des barèmes fiscaux qui y sont liés ; pour une prise en compte de la situation des femmes : avec une carrière moyenne de 34 ans, elles se retrouvent souvent dans la pauvreté après leur pension ; pour une prise en compte de toutes formes de pénibilité afin de permettre aux travailleurs concernés de bénéficier d’un départ anticipé avec un revenu décent ; pour le maintien d’un rendement garanti dans le cadre de la pension complémentaire ; pour le maintien des droits acquis dans les pensions du secteur public…

Et bien sûr, il y a eu une remise de cadeaux : un cornet acoustique (pour mieux entendre nos revendications), des lunettes (pour y voir plus clair), un gâteau de langes (parce qu’après 65 ans, les fuites sont fréquentes), une canne (parce qu’un appui est bien nécessaire à partir d’un certain âge)…