Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Rapport annuel sur les violations des droits syndicaux

samedi 12 juin 2010

Le rapport annuel 2009 est sorti et fait part de situations pour le moins préoccupantes [1].

La crise financière et économique mondiale a eu un énorme impact, depuis 2008, sur le niveau de l’emploi dans le monde entier. Des dizaines de millions d’emplois ont été supprimés et la menace du chômage pèse toujours sur de nombreux autres millions de travailleurs/euses. La tâche fondamentale des syndicats, àsavoir la défense et la promotion des droits des travailleurs/euses et des emplois décents pour tous, est ainsi devenue encore plus difficile qu’àtout autre moment de ces dernières années. En effet, dans nombre de pays, malgré un appel lancé par les dirigeants du G20, les autorités publiques et les entreprises ont continué de se servir de la crise comme prétexte pour affaiblir et bafouer les droits syndicaux.

(...)

Par exemple, au moins 101 syndicalistes et militants syndicaux ont été assassinés en 2009 contre 76 l’année antérieure : 48 ont été assassinés en Colombie, 16 au Guatemala, 12 au Honduras, six au Mexique, six au Bangladesh, quatre au Brésil, trois en République dominicaine, trois aux Philippines, un en Inde, un en Iraq et un au Nigeria. La Colombie était ànouveau le pays le plus meurtrier du monde : parmi les syndicalistes qui y ont été assassinés, 22 étaient de hauts dirigeants syndicaux et cinq étaient des femmes. La montée en flèche de la violence au Guatemala et au Honduras est fortement préoccupante.

(...)

Le libre exercice des droits syndicaux fondamentaux par les syndicats indépendants est également essentiel au fonctionnement d’une société démocratique et àune économie mondiale fondée sur la justice sociale. La CSI continuera de lutter pour protéger ces droits et manifester son soutien et sa solidarité aux hommes et aux femmes qui risquent de perdre leur emploi, leur liberté, voire leur vie en défendant les droits des travailleurs/euses.

Pour consulter le rapport dans son entièreté

[1Extraits de la préface de ce rapport