Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Redémarrage du HF.6 : annulé ou reporté ?

Communiqué de presse de la CSC Métal

mardi 15 janvier 2008

Communiqué de presse signé par Jordan Atanasov, Secrétaire régional CSC Métal de Liège

JPEG - 4 ko

Confirmant les craintes émises par la CSC àde nombreuses reprises, la direction d’Arcelor-Mittal a annoncé ce lundi 7 janvier 2008, le non-redémarrage du H.F.6 [1] pour le 21 janvier. Aucune nouvelle date n’a été avancée !

Si ce report est mis àprofit par nos représentants politiques pour amener les quotas nécessaires au fonctionnement durable des hauts fourneaux (HF 6 et HF B àOugrée), nous disons« OUI  ». Inutile de s’agiter ou de céder àla panique !

Mais si l’on joue avec les nerfs des travailleurs pour les mettre en condition pour qu’ils acceptent une non-relance du H.F.6, les responsables en assumeraient toutes les conséquences ! Si c’était le cas, la CSC-Métal et les travailleurs exprimeraient leur juste colère.
Pour rappel, notre préavis de grève n’a jamais été retiré.

Mais nous n’en sommes pas encore là. Nous voulons croire qu’une solution sera dégagée rapidement pour permettre la relance du H.F.6 et le maintien de l’ensemble de la phase àchaud au-delàde 2009, permettant également la consolidation du Froid.

La CSC-Métal veut cependant être claire sur ses exigences

- Un redémarrage du H.F.6, en l’état actuel des quotas disponibles pour ensuite l’arrêter ainsi que l’ensemble du chaud en 2009 n’aurait aucun sens. Nous voulons une solution durable.

- Le Chaud et le Froid sont intimement liés. Jusqu’àprésent non seulement le Chaud est loin d’être maintenu, mais le Froid est lentement mais sà»rement démantelé. Il y a eu de nombreux coups de canif dans le contrat : condamnation àterme de l’activité fer blanc de Tilleur, perte de l’activité flans soudés de TB Liège, restructuration d’Haironville Métal Profil. Les accords de 2003 doivent être respectés et notamment faire du Froid de Liège un pôle d’excellence. Nous devons rester fermes sur les accords, ce qui n’est pas le cas de tous ! Si l’activité Fer blanc n’avait plus d’avenir, nous exigerions son remplacement par un produit porteur qui confortera le Froid àLiège.

- La Région a déjàapporté une partie des quotas CO2 dont elle disposait (1,7Mt). Il ne faudrait surtout pas négliger cet effort financier qui se chiffre àenviron 51 Millions €. Ce n’est pas aux contribuables wallons et aux travailleurs de Cockerill Sambre àpayer la note pendant qu’ArcelorMittal engrange des bénéfices qui se chiffrent en milliards d’€. De plus, il serait inconcevable pour nous d’utiliser la vente des actions Arcelor-Mittal encore détenus par la Région wallonne afin de financer les quotas de CO2 àdestination exclusivement d’ArcelorMittal.

Pour rappel, la CSC-Métal seule avait demandé en novembre 2007 une tripartite pour faire la lumière sur ces différents enjeux. Celle-ci n’a pas été tenue. Pourquoi … ????

Les travailleurs liégeois attendent qu’on les défende et que l’on protège leurs intérêts.

C’est le combat que la CSC-Métal a décidé de mener avec vous tous !

[1Haut Fourneau n° 6