Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Gros frais médicaux… loisirs au frigo !

mercredi 18 juin 2008

Des frais médicaux élevés, c’est le quotidien de nombreuses personnes confrontées àune maladie de longue durée. Des dépenses qui laissent peu de place aux loisirs et aux extras…

En cette période de flambée des prix, les personnes malades chroniques ont mal àleur pouvoir d’achat. C’est dans ce contexte qu’Altéo asbl lance une campagne pour sensibiliser le grand public et interpeller les politiques sur les nouvelles mesures annoncées.

En effet, certaines personnes malades chroniques consacrent plus de la moitié de leur budget mensuel aux frais de santé liés àleur maladie. Parmi ces frais, le prix des médicaments, des consultations de médecins spécialistes mais aussi celui de l’aide familiale. En effet, en raison de leur état de santé, les personnes souffrant d’une maladie chronique sont souvent confrontées aux problèmes de la dépendance, àdes coà»ts élevés.

La solidarité, c’est bon pour la santé

Sans le système de solidarité que constitue la sécurité sociale, les personnes confrontées àune maladie ou àd’autres difficultés ne pourraient plus joindre les deux bouts. Les mesures d’aide qui leur facilitent l’accès aux soins sont nécessaires mais se révèlent parfois très insuffisantes.

En effet, 10 % des ménages belges remettent àplus tard des frais de santé pour des motifs financiers (ex : report de la réparation de lunettes cassées..).

Au total, 15,2% des Belges vivent sous le seuil de pauvreté (c’est-à-dire avec moins de 820 euros par mois pour une personne isolée). Si la sécurité sociale n’existait pas, 41 % des Belges vivraient sous le seuil de pauvreté…

C’est pourquoi, Altéo souhaite que la sécurité sociale soit plus forte, qu’elle reste solidaire et accessible àtous.

Plus d’info