Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Austérité, les femmes s’en mêlent

jeudi 18 décembre 2014

Une équipe élargie pour découvrir un nouvel outil :
« Austérité et dette, les femmes s’en mêlent  »

Ce lundi 19 janvier 2015 de 9h30 à16h Mutualité Chrétienne Salle 4ème étage 04.03 Place du XX Aoà»t À Liège

La mallette d’animation « Austérité et dette, les femmes s’en mêlent  » est un outil d’alphabétisation économique que nous avons construit pour comprendre et réfléchir de manière critique et collective sur les mesures d’austérité en application, s’approprier des notions d’économie, comprendre pour mieux agir : qu’est-ce que cette « crise  » dont on parle tant ? Pourquoi nos gouvernements prennent-ils des « mesures d’austérité  » ? Que signifient réellement ces nouvelles règles ? Qui est touché ? Et nous, femmes, en tant que citoyennes et résidentes en Belgique, avons-nous une responsabilité dans cette affaire ?
La mallette est aussi une opportunité pour s’interroger et discuter sur le « Que faire ?  » et comment se mettre en marche, ensemble.

Pour vous permettre de découvrir et d’utiliser au mieux cet outil, nous vous proposons une journée de formation.

Objectifs de cette formation :

  • Développer une vision d’ensemble des différents champs de la mallette « Austérité et dette, les femmes s’en mêlent  »
  • Se familiariser par la pratique avec l’animation des outils proposés dans la mallette


Méthodologie et contenus

Après un temps de présentation des objectifs de la mallette et de son processus de création, les différents modules proposés seront abordés un àun, afin de découvrir les animations contenues dans la mallette. Les méthodologies d’animation seront présentées et les outils centraux seront mis en pratique afin que chacun-e puisse, àla fin de l’animation, se sentir àl’aise avec les techniques de façon àpouvoir àson tour les animer.

Pour qui ?

Cette formation s’adresse àtoutes animatrices, bénévoles, partenaires, qui souhaitent découvrir et utiliser la mallette avec un groupe.


Merci de confirmer votre présence auprès d’Anne Vandeberg - 04/222 00 33 – adjointe-liege@viefeminine.be

POUR LA SUPPRESSION DES MESURES GOUVERNEMENTALES QUI BAFOUENT LES DROITS DES FEMMES !

Tu bosses àtemps partiel et touches un complément de
chômage ? Dans deux ans, il chutera de moitié !

Tu trouvais déjàfou d’être obligée d’accepter un boulot à60km
de chez toi ?

Bientôt, ce sera encore plus loin !

Tu comptais prendre une retraite anticipée ?

Probablement impossible ! Car il faut àprésent une carrière de 42
ans (celle des femmes est en moyenne de 35 ans).

Tu as plus de 25 ans, tu viens de finir tes études et tu comptais
sur une « allocation d’insertion » le temps de trouver un vrai
job ? Ce n’est plus pour toi !

Tu peines vraiment àretrouver un emploi ?
Pour ne pas perdre tes allocations tu devras prester gratuitement
2 demi-jours par semaine. Au travail (forcé) !

Tu dois aller chez ta/ton gynéco ? Ou tu dois faire une mammo ?
Pas le choix, mais tu payeras plus cher !

Tu vas bientôt accoucher ?
Remets-toi vite sur pied car le séjour en maternité est écourté !

Calcul de la pension ?
Tu as été au chômage, cela ne compte (presque) plus, tu as pris un
crédit temps, cela ne compte (presque) plus, les prépensions, cela
ne compte (presque) plus…

Augmentation du coà»t de la vie ?
Ton salaire ne suit plus ! (= saut d’index)


Bien que le gouvernement promette dans sa déclaration de politique générale « qu’une attention particulière sera accordée aux différences qui existent entre les femmes et les hommes dans le cadre des réformes socioéconomiques  », force est de constater qu’il ne met aucun moyen en oeuvre pour respecter ces belles paroles.


Les nouvelles mesures gouvernementales entérinent la précarisation grandissante des femmes dont les droits sociéconomiques ont déjàété mis àmal lors de la précédente législature.


De la sorte, l’actuel gouvernement et son prédécesseur bafouent l’article 23 de la Constitution belge qui interdit un recul au niveau des droits garantis.
Vie Féminine s’est déjàmobilisé le 6 novembre dernier et lors des grèves tournantes.
Mobilisons-nous toutes pour exiger la suppression pure et simple des mesures gouvernementales !

WWW.VIEFEMININE.BE
WWW.FACEBOOK.COM/VIEFEMININE