Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Droits devant pour Vie Féminine !

lundi 10 mars 2014

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, 600 femmes se sont réunies aujourd’hui à Bruxelles à l’initiative de Vie Féminine. « Droits devant », voici ce que les femmes ont affiché dans un mot géant aux pieds du Palais de Justice !
Photo © 2014 Marie-Françoise Plissart

Il y a un an jour pour jour, Vie Féminine lançait la Caravelle des Droits des Femmes, un projet itinérant visant à informer et renforcer les femmes sur leurs droits. Pour clôturer ce projet en force,
nous avons présenté un premier bilan de la Caravelle des Droits des Femmes : du 8 mars 2013 au 8 mars 2014, elle a sillonné plus de 70 villes et villages de Wallonie et de Bruxelles, organisant quelques 176 ateliers thématiques (violences, emploi, logement, santé, mobilité, handicap…) auxquels ont participé environ 6000 femmes, sans compter les 225 femmes relais sur lesquelles s’est appuyé le projet.

Mais nous avons aussi mis en lumière tout ce qu’il reste encore à faire dans l’avenir pour les droits des femmes. Cette année sur les routes avec la Caravelle nous a rappelé chaque jour l’urgence de mettre à l’agenda politique et institutionnel la question des droits des femmes.
C’est pourquoi, en cette Journée internationale des droits des femmes, nous avons interpellé l’opinion publique avec une action très symbolique : 600 femmes ont composé les lettres de l’expression « Droits devant ! », au pied du Palais de Justice de Bruxelles.

Ce mot a été capté par la photographe de renom Marie-Francoise Plissart. « Droits devant » renvoie aux nombreux combats à venir pour maintenir les droits acquis collectivement, les rendre effectifs dans les faits, empêcher leur détricotage (l’exemple de l’Espagne ne doit pas cesser de nous alerter) et en conquérir de nouveaux.

Fortes de cette expérience, nous avons affirmé haut et fort, en cette date symbolique, que même si les droits des femmes et des hommes sont théoriquement égaux dans la loi, il reste beaucoup de luttes à mener pour qu’ils soient effectivement accessibles aux femmes.
Dans la perspective des élections du 25 mai, Vie Féminine poursuivra son combat pour mettre à l’agenda politique la question des droits des femmes. C’est dans ce cadre que nous rappelons notre revendication pour la création d’un Ministère des Droits des Femmes au niveau fédéral. Des femmes engagées dans les principaux partis francophones du pays soutiennent déjà cette revendication. Vie Féminine interpellera prochainement les présidents de partis afin de connaître leurs intentions à ce sujet.