Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Demez Christian (1965-2009)

dimanche 3 mai 2009

Né àVerviers le 1er juillet 1965, Christian Demez a été ordonné prêtre le 23 juin 1991.

Il a fait partie de la JOC pendant de nombreuses années. Il a été accompagnateur adulte àla JOC de Verviers en 1992, puis de la JOC de Liège de 1996 à1999 pour devenir ensuite l’accompagnateur adulte national de la fin de 1999 au début des années 2000.

Il a ensuite été aumônier fédéral du MOC de Verviers, assurant ainsi l’aumônerie du MOC, de la CSC, des Equipes Populaires et de la Mutualité Chrétienne et de ses mouvements (Alteo, Jeunesse et Santé et UCP).

Il est curé in solidum [1] dans l’Unité pastorale Seraing-Hauteurs [2] dans le doyenné de Haute-Meuse. L’église du Christ-Ouvrier dont il était curé avait été victime d’un incendie criminel le 20 aôut 2007 : cliquez ici pour plus d’informations.

Il est membre de la Commission Diocésaine du Monde Ouvrier (CDMO).

Il est décédé le 3 mai 2009 : cliquer ici pour plus d’informations.

Il habitait rue de la Résistance 109 àSeraing (4100).


Article de Mathias Schmetz dans "Eglise de Liège" de juin 2009

Monsieur l’abbé Christian Demez, né àVerviers le 1er juillet 1965, ordonné àLiège le 23 juin 1991, vicaire àVerviers Saint-Remacle, curé àSeraing Christ Ouvrier, au Val Saint-Lambert, aumônier fédéral du MOC dans l’arrondissement de Verviers, aumônier fédéral d’ALTEO dans l’arrondissement de Verviers, aumônier fédéral de la CSC dans l’arrondissement de Verviers, aumônier fédéral des Mutualités Chrétiennes dans l’arrondissement de Verviers, est décédé àLiège le 3 mai 2009.

A la surprise de toutes et tous, l’abbé Christian Demez nous a quittés pour la maison du Père le dimanche 3 mai, dimanche du Bon Pasteur et journée de prières pour les vocations sacerdotales.

Alors que les médecins l’avaient autorisé àrentrer chez les siens, il a été hospitalisé ànouveau et emporté par une hépatite fulgurante.

Christian, au milieu de nous comme au sein de sa famille, était un boute-en-train. Si souvent il arrivait le dernier, il repartait le dernier. Que ce soit dans sa famille, comme vicaire et puis comme aumônier du Mouvement Ouvrier Chrétien, en tant que curé du Val-Potet, et dans l’unité pastorale de « Seraing Hauteurs  », il s’est engagé chaque fois avec son dynamisme communicatif. Proche des prêtres du Prado, association sacerdotale fondé par le Père Chevrier, rappelons combien il avait àcÅ“ur les plus défavorisés de chez nous et aussi du Congo et làpar son engagement en tant que président de la « Fondation Père Hardy pour le développement  » (Thimister).

Christian aimait commencer sa journée par prendre une Parole de Dieu en s’exclamant : « Et Dieu qu’a-t-il àme dire aujourd’hui ?  » Au Funérarium, sur son cercueil, la famille a déposé l’image du Bon pasteur, souvenir de son ordination sacerdotale. La phrase qu’il avait choisie : « Dieu a mis sa main sur moi  » n’exprime t’elle pas la conscience qu’il avait d’être choisi par Dieu et d’être aimé de Lui infiniment ?

Venu de Clermont-sur-Berwinne, d’une famille où le prêtre est « le bienvenu  », et retourné àClermont, village qui a tant donné de prêtres ànotre diocèse et au monde, ne nous dit-il pas aujourd’hui encore : « Dieu a mis la main sur toi  » comme invitation àla confiance et àl’espérance ? Oui, il est grand le mystère de la foi !

[1avec Honoré Babaka Ba Nzau, Marcel Raskin et Georges Wasson

[2Paroisses du Christ-Ouvrier du Val-Potet, Notre-Dame Immaculée Conception, Saint-Eloi, Saint-Joseph, Saint-Léonard et Vierge des Pauvres aux Biens Communaux