Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Réaction àla formation du gouvernement intérimaire

Position du Bureau National

jeudi 20 décembre 2007

Le Mouvement Ouvrier Chrétien apprécie la formation d’un gouvernement fédéral : après 192 jours de crise, il était urgent de sortir de l’impasse.
- Des problèmes économiques, sociaux et environnementaux doivent être traités sans tarder.
- Le Gouvernement doit rapidement adopter le budget 2008, ne serait-ce que pour assurer la continuité d’un certain nombre de projets et le bon fonctionnement des services publics.
- Il est temps de répondre aux nombreux problèmes rencontrés par la population et de lever l’incertitude perçue sur le plan international.

Ce nouveau gouvernement ne va cependant pas sans poser questions et inquiétudes.

- Quelle sera sa réelle marge de manÅ“uvre pour améliorer durablement le quotidien des gens ?
- Quelle part réservera-t-il aux urgences sociales et environnementales ?
- Comment va-t-il pouvoir préparer l’avenir en apportant des réponses structurelles aux défis comme le vieillissement de la population et le réchauffement climatique ?

Pour répondre àces priorités, le MOC aurait préféré une coalition "Olivier". Il se réjouit toutefois de la présence du PS et du cdH, àtravers la personne de Josly Piette, dans la nouvelle coalition. Le Mouvement attend d’eux qu’ils fassent barrage aux projets libéraux en matières sociales et de politiques de l’emploi.

A cet égard, les termes du futur accord de majorité seront déterminants. Le MOC espère y retrouver les priorités suivantes :

- Le renforcement de la sécurité sociale et de l’assurance santé et leur maintien au niveau fédéral.
- La sauvegarde du pouvoir d’achat et la liaison des allocations sociales au bien-être.
- Des réponses urgentes aux problèmes de logement et d’emploi et àl’augmentation de la facture énergétique des ménages, des crèches, des écoles, des hôpitaux et des maisons de repos.
- Une fiscalité plus juste via, notamment, un impôt sur les autres revenus que le seul revenu du travail.
- Des réponses concrètes aux défis environnementaux et énergétiques.
- Une politique d’asile et d’immigration solidaire, fondée notamment sur la régularisation des sans papiers et l’établissement de critères objectifs appliqués par une instance indépendante.

Le MOC sera attentif aux actes posés par ce gouvernement et critique àl’égard de toute décision qui n’irait pas dans le sens d’un renforcement de la solidarité, de la lutte contre les inégalités et de la préservation de l’environnement.