Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Une année de paix ? Mais alors une année de justice

Editorial de Regards

janvier 2008, par Jouffroy Jean-Jacques, Schreuer Jean-Marie

Une nouvelle année qui commence, c’est d’abord l’occasion de souhaiter àchacune et àchacun nos voeux les plus sincères. Que cette année soit heureuse sur le plan personnel mais aussi sur le plan professionnel ; qu’elle permette àchacun de développer de nouveaux projets, utiles pour construire un monde plus juste, plus solidaire. Nous souhaitons particulièrement que cette année 2008 soit une année de paix.

En Europe, nous vivons, heureusement, dans une zone de paix si nous entendons par làque les armes se sont tues chez nous depuis 1945. Mais, aux portes de l’Europe, tout près de chez nous, la guerre ou la guerre civile fait encore des ravages.

Nous pensons àdes pays comme la Birmanie où la dictature, soutenue entre autres par Total, a réprimé dans le sang une protestation démocratique non-violente. Nous pensons aussi particulièrement àla blessure profonde qui est en nous quand nous voyons la Palestine meurtrie dans sa chair ; cette année, il y aura 60 ans que les Palestiniens ne connaissent que la guerre et n’ont toujours pas d’état, de lieu où construire de manière libre leur avenir.

C’est avec force que nous souhaitons rappeler qu’une des conditions de la paix est la justice. Et si nous regardons autour de nous et dans le monde, cette condition est de moins en moins respectée.

Il suffit de voir les inégalités de revenus qui se creusent année après année entre les pays pauvres et les pays riches, entre les riches et les pauvres dans un même pays, entre ceux qui travaillent et ceux dont le revenu est le seul fruit du capital, richesse accumulée.

Il suffit de voir la détérioration des termes de l’échange entre les pays pauvres et les pays riches : les pauvres doivent produire de plus en plus pour recevoir de moins en moins de notre part. D’ailleurs, aujourd’hui, les flux de richesses venant du sud vers le nord augmentent. Les pays de sud transfèrent aujourd’hui plus de 10% de leur richesse vers les pays du nord, nos pays !!

Nos pays (ou plutôt les entreprises multinationales de nos pays) sont les premiers responsables du maintien du sous-développement.

Il suffit de voir aussi l’insécurité sociale qui augmente pour les plus pauvres, entre autres chez nous : considérons-nous encore comme des hommes ceux qui doivent ramasser dans les poubelles de quoi ne pas mourir de faim ? Ceux qui viennent essayer de survivre dans nos pays au péril de leur vie ?

Si nous n’y prenons garde, la montée de l’injustice et des inégalités est en train de créer les conditions pour construire la guerre de demain.

C’est avec cette même volonté que nous essayons de trouver des pistes pour maintenir des liens de solidarité et de fraternité entre le nord et le sud de notre pays. L’action syndicale et mutualiste, que nous menons ensemble, francophones, néerlandophones et germanophones, permet de faire vivre effectivement ce lien tous les jours. C’est sans doute un objectif que nous pouvons aider àrenforcer ensemble cette année.