Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Enfants travailleurs au Bangladesh, témoignage

mercredi 22 mars 2006

Dans le cadre de sa campagne « Pansons le monde autrement », Solidarité Mondiale, l’ONG du MOC , a envoyé une dizaine d’animateurs et de militants en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. L’occasion pour ces derniers de rencontrer les partenaires sur place et, de retour en Belgique, de pouvoir encore mieux soutenir ces différents projets. Mireille Simon, une militante liégeoise, est partie au Bangladesh.

« Après avoir reçu une formation sur les enjeux du développement en général et sur la situation spécifique des pays d’Asie dans lesquels les partenaires de Solidarité Mondiale travaillent, je suis partie avec Samuel (de Mons) et Germaine (de Bruxelles) pour découvrir les réalités de la vie quotidienne au Bangladesh. L’objectif était surtout de mieux connaître et comprendre le travail des partenaires locaux de Solidarité Mondiale : le BSSF, un syndicat et G.K une organisation populaire de santé.

Le B.S.S.F est un syndicat indépendant qui regroupe plus de 150000 affiliés et environ 500000 sympathisants. Il travaille essentiellement dans le secteur informel : artisans, pêcheurs, vendeurs, etc. Le principal objectif du syndicat est bien sûr d’essayer d’augmenter les revenus de ces travailleurs tout en luttant pour une véritable législation du travail afin de garantir les droits élémentaires. Leur but est de constituer progressivement une véritable sécurité sociale pour assurer une meilleure protection face aux difficultés de la vie.

Gonoshasthaya Kendra (G.K) cela veut dire : “Santé pour tous” ! C’est une association très importante, créée dans la foulée de la révolution de 1972, qui a développé un modèle de santé et de développement unique dans le monde car basé sur les besoins de santé primaire de la population la plus fragilisée. Leur maître mot : la participation de la population, comme acteur principal de la santé. C’est un modèle qui devient une référence au niveau mondial grâce à une Charte populaire de la santé élaborée en 2000. Cette charte joue un rôle essentiel dans la campagne de Solidarité Mondiale.

Un autre projet a retenu tout mon attention : l’école des enfants travailleurs.
C’est une réalité du Bangladesh : 60 % des enfants de 6 à 12 ans travaillent car leurs familles sont dépourvues de revenus suffisants. Tout en luttant pour abolir les pires formes de travail d’enfants (servitudes, prostitution…), le B.S.S.F se bat surtout pour que ces enfants aient des droits et reçoivent une éducation. C’est ainsi qu’il a créé des « écoles informelles » : dans des hangars ou des baraques en tôles ondulées, par groupe de trente enfants le matin et l’après-midi, deux institutrices payées par le syndicat, assurent une formation de base à ces enfants. Ceux-ci apprennent à connaître leurs droits et à revendiquer des aménagements sur leurs lieux de travail : ne serait-ce qu’un ventilateur, de l’eau potable ou des toilettes !

Il y aurait encore tant de choses à vous faire partager de ce voyage : ce sera l’objet d’articles futurs, mais aussi d’autres activités dans lesquels je pourrai venir témoigner. »

Pour l’équipe de voyage, Mireille Simon.

Remarques :

G.K a créé des centres de santé dans les régions rurales très délaissées par le pouvoir central, ainsi que des centres de formation pour le personnel paramédical constitué essentiellement des femmes du monde populaire. G.K. a également construit une usine de production de médicaments génériques et de farine pour bébé. Enfin, G.K mène de larges campagnes d’éducation à la santé via les enfants.

Par les médias, on connaît surtout le Bangladesh pour ses raz de marées et inondations périodiques. Juste avant notre départ, la mousson venait encore de faire de gros dégâts.
C’est un pays très jeune, indépendant seulement depuis 1971 après une guerre très meurtrière avec l’ex Pakistan « unifié ». Le Bangladesh est un pays très peuplé (142 millions d’habitants sur une superficie comme 4 fois la Belgique) où l’espérance de vie plafonne à 55 ans. Actuellement, il est gouverné par une coalition de droite qui flirte avec un islam fondamentaliste érigé en religion d’état, ce qui rend très précaire la condition des femmes.