Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Accueil d’une partenaire du Burkina Faso à Liège en avril 2008

mercredi 11 juin 2008

Dans le cadre de la Semaine Internationale organisée par WSM du 15 au 24 avril 2008, 12 femmes partenaires venues d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine se sont retrouvées en Belgique afin de se rencontrer et d’échanger sur leurs actions, leurs pratiques, leur expérience. Accueillies dans des familles au nord et au sud du pays, elles ont pu également découvrir le travail effectué dans les régions.

A Liège, nous avons eu la chance d’accueillir Madame Rose KAFANDO secrétaire confédérale adjointe chargée des questions féminines de la CNTB (Confédération Nationale des Travailleurs du Burkina).

Que ce soit lors de visites d’une maison de repos, de l’AID « AlterForm », l’école de devoirs « Graines de Génies » ou encore lors d’activités liées aux sans-papiers, d’un colloque de la CSC sur le travail des enfants ou d’une journée de Vie Féminine à Banneux sur le thème « femmes solidaires…femmes résistantes » avec plus de 300 militantes, ce séjour fut riche en rencontres et expériences partagées.
Autant de moments qui nous ont permis de confronter nos réalités avec celles de Rose au Burkina, nos représentations respectives aussi bien au niveau culturel (pour l’anecdote, par une suite de circonstances trop longues à expliquer, Rose a dû voir un « cimetière pour animaux » pour y croire et encore plus…en rire), au niveau également de nos conceptions de l’action sociale ou du « développement », du rythme de vie et même de la religion. Bien loin la plupart du temps de ce à quoi on pouvait s’attendre, tous ces éléments ont fait de cette rencontre un événement, nous l’espérons, aussi enrichissant pour Rose que pour nous.