Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

La mondialisation : évaluation éthique et perspectives évangéliques

Analyse des Evêques de Belgique

vendredi 9 décembre 2005

Les Evêques de Belgique viennent de publier une analyse sur la mondialisation intitulée "Evaluation éthique et perspectives évangéliques". Cette étude a été présentée par les évêques de Liège, Mgr Aloys Jousten, et de Gand, Luc Van Looy ; elle a été réalisée par une commission épiscopale, "Gaudium et Spes", sous la présidence du professeur de la KUL Johan Verstraeten.

Cette étude commence par une affirmation : "Le constat de la mondialisation s’impose comme un processus majeur de l’histoire de l’humanité. Les opinions divergent sur la signification du mot mais le phénomène qu’il évoque est considéré comme irréversible".

Cette étude, extrêmement fouillée et de grande qualité, veut analyser et juger le phénomène avant de proposer des pistes d’action.

Lors de sa présentation, Mgr Jousten a rappelé l’action des Congrès Sociaux de Liège pour montrer comment l’Eglise a, depuis le XIXe siècle, assumé sa responsabilité face aux grandes évolutions sociales et économiques. Chaque fois, elle prenait la défense des faibles, de ceux qui risquaient d’en être les victimes.

L’Eglise de Belgique affirme que "la mondialisation est un signe des temps qui pousse, voire oblige les chrétiens à l’analyser, à le lire avec un esprit critique à la lumière de l’éthique et de l’Evangile, ainsi qu’à discerner les actions à entreprendre à tous les niveaux".

Mgr Jousten a rappelé que "l’Eglise de Belgique est appelée à dire une parole prophétique, donc à oser dénoncer, par exemple, lorsque de nombreux emplois sont supprimés uniquement dans l’intérêt des entreprises et surtout des holdings financiers. (...) Comment expliquer que les licenciements massifs d’ouvriers et d’employés provoquent une hausse de valeur des titres sur les marchés boursiers ?". Il a rappelé aussi que "l’Eglise a toujours défendu la personne du travailleur".

L’Eglise situe également la mondialisation dans une perspective de solidarité et d’ouverture sur le monde, dans la volonté de concrétiser un devoir de justice envers les pays du tiers monde et les démunis de chez nous.

L’Evêque de Liège s’est aussi interrogé sur les migrations : "Nous ne pouvons accueillir toute la population africaine mais suffit-il de les renvoyer ?"

Cette déclaration veut enfin ouvrir un débat, une réflexion et appelle à l’action. Les chrétiens sont, comme les autres citoyens, acteurs de l’histoire.


- Déclaration : "La mondialisation. Evaluation éthique et perspectives évangéliques"
- Présentation de la déclaration par Mgr Jousten