Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Action de la CNE contre Cobéprivé

jeudi 26 mai 2005

La CNE a entrepris ce 26 mai une action de sensibilisation contre le refus d’une association patronale (Cobéprivé)
de signer l’accord fédéral des soins de santé. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une action nationale du Front commun syndical.

L’accord du non marchand fédéral concernant les 300.000 travailleurs du secteur des soins de santé a été signé par tous les partenaires fin avril, permettant de retrouver la paix sociale dans le secteur des soins de santé, mais aussi de créer près de 14.000 emplois.

Une seule confédération patronale, Cobéprivé, confédération des établissements commerciaux, refuse, jusqu’à ce jour, de signer l’accord.

La non-signature de Cobéprivé a comme conséquences que les emplois prévus, les avantages financiers et l’amélioration de carrière promis aux travailleurs ne pourront pas être appliqués à un grand nombre de travailleurs.

L ’enjeu est double : l’entrée des syndicats dans les maisons de repos privées et l’application de l’accord pour l’ensemble du secteur.

Le Front commun a déposé un préavis de grève et d’actions pour ce jeudi 26 mai 2005 dans les maisons de repos, et les hôpitaux dépendant de Cobéprivé.
Il s’agit notamment du groupe CHIREC dont Edith Cavel, La Basilique, Le Parc Léopold, mais aussi en Brabant wallon Derscheid et l’Hopital de Braine l’Alleud, et encore l’hôpital de Saint Joseph à Mons ou de Warquignies, et de Glain à Liège … ainsi que près de 600 maisons de repos en Belgique.

Cobéprivé devait prendre position ce lundi. La décision a été reportée. Le SEUL problème encore posé par Cobéprivé est la possibilité de mettre en place des délégations syndicales dans les maisons de repos de 20 à 50 travailleurs. Cobéprivé essaie d’obtenir un accord du cabinet Demotte et des organisations syndicales sur le calendrier de la mise en œuvre de cette mesure et sur des "compensations" en termes de non "discrimination" des maisons de repos privées à but commercial.

A ce stade, la grève est inévitable car il devient clair qu’il sera impossible pour Cobéprivé d’avoir un mandat de signature avant jeudi. Des Assemblées de personnel ont eu lieu dans de nombreux hôpitaux de Cobéprivé ce mardi. La grève maximale (telle qu’elle est autorisée par la Loi) sera effective (avec piquets extérieurs) à Cavell et au parc Léopold. Des arrêts de travail (plus ou moins longs), avec assemblée générale et distribution de tracts, auront lieu partout ailleurs dans les hôpitaux de Cobéprivé. Des arrêts de travail auront lieu dans plusieurs maisons de repos, dont la Résidence de la Porte de Hal à Bruxelles. Des distributions de tracts auront lieu dans une cinquantaine de maisons de repos de Cobéprivé.

Pour Cavell et le Parc Léopold, il n’est pas exclu que des réquisitions doivent avoir lieu, faute de personnel suffisant pour assurer le service minimum. Des piquets seront présents pour empêcher toute personne, au-delà du service minimum, d’entrer travailler.

A Cavell, nul doute que l’inauguration du refuge pour animaux domestiques des personnes hospitalisées, prévue en présence du Prince Laurent, sera reportée.

A Liège, les militants de la CNE sont intervenus le matin à la Clinique Notre-Dame des Anges à Glain puis à Awans dans une maison de repos, le Château d’Awans, dirigée par Monsieur Damoiseau, président de Femarbel.

Faute de signature dans les tout prochains jours, un plan d’action amplifié est d’ores et déjà préparé en Front commun syndical.

Plus d’informations : Jacqueline Stevens, secrétaire Permanente de la CNE Liège.