Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

ACTION | Les jeunes CSC à Chaudfontaine pour dénoncer les politiques de Daniel Bacquelaine

| CSC || Liège || Jeunes CSC || Chaudfontaine || Daniel Bacquelaine |

mercredi 27 juin 2018

Depuis tôt ce matin, des plaques de rues de Chaudfontaine arborent de nouveaux noms : rue de l’Assurance Privée, rue de l’Ingénierie Fiscale…

Attirer l’attention sur les conséquences des politiques gouvernementales


Ce matin, à Chaudfontaine, patrie de Daniel Bacquelaine, toute une série de plaques de rue arborent de nouveaux noms : rue de l’Assurance Privée, rue de l’Ingénierie Fiscale, rue de l’Austérité, rue de la Privatisation… Et, à plusieurs endroits stratégiques d’Embourg et Beaufays, ce sont des calicots qui dénoncent la réforme des pensions telle qu’imaginée par le ministre en charge du dossier et bourgmestre empêché de l’entité (photos en annexe).

Par cette action, les Jeunes CSC veulent attirer l’attention sur les conséquences de la politique menée par le ministre calidifontain et l’ensemble du gouvernement. En reculant l’âge du départ à la retraite, le nombre d’emplois disponibles pour les jeunes est de facto réduit alors que la jeunesse est déjà particulièrement touchée par le non-emploi. En Wallonie, un jeune sur quatre est au chômage. Décrocher un boulot stable et de qualité est devenu un parcours d’obstacles. Et tous ces jeunes seront pénalisés une nouvelle fois à l’heure de la pension ! Ils devront travailler plus longtemps pour quelle pension ? Avec le système à points, l’incertitude est totale. Les Jeunes CSC appellent le ministre Bacquelaine à mettre la pension à points à la poubelle.

En se battant aujourd’hui pour de meilleures pensions pour les aînés, les jeunes se mobilisent aussi pour leur avenir. La CSC plaide pour un véritable contrat social à long terme entre les générations. Un contrat qui instaure une confiance dans le système de pensions. Nous avons besoin d’un régime prévisible, solidaire et correctement financé pour permettre à chacun de vivre dignement.

A venir :


DURANT TOUTE CETTE JOURNÉE DE MERCREDI, les Jeunes CSC poursuivront leur action dans la cité thermale. A bord d’une camionnette, ils diffuseront des slogans et organiseront un ramassage de « vieilles pensions »... Par ailleurs, ils distribueront des tracts et proposeront des animations ludiques devant des écoles pour sensibiliser la jeunesse.

EN SOIRÉE, soit dès 20h, ils se rassembleront devant la maison communale (14, avenue du Centenaire à 4053 Embourg) pour accueillir d’une manière démonstrative les conseillers communaux…

JEUDI 28 JUIN, ils se rendront, dès 9h, sur le marché hebdomadaire d’Embourg pour distribuer des tracts et le journal « Les pensions en question » édité par le front commun syndical.