Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Rencontre de militants de la CSC Liège-Huy-Waremme et de l’ACV de Leuven

Ensemble, construisons la solidarité

mardi 1er février 2011

Deux infirmières qui discutent ensemble, ça n’a rien d’étonnant. L’une parle en français et l’autre en néerlandais, c’est déjà un peu plus surprenant mais pas complètement extraordinaire. Mais si cette discussion a lieu à la fédération de Liège-Huy-Waremme et qu’elle a pour public une centaine de militants venus de Liège et de Louvain, alors là il y a de quoi s’étonner…

"La demande est venue de la fédération de Louvain et nous avons tout de suite accepté", explique Jean-Marc Namotte, secrétaire fédéral de la CSC-Liège-Huy-Waremme. "La volonté était vraiment de faire un premier pas, d’apprendre simplement à se connaître, au-delà des idées reçues." Et Johan Vervoort, secrétaire fédéral de l’ACV [1]-Leuven ajoute : "Nous sommes tous militants de cette grande organisation qu’est la CSC et nous parlons tous la même langue syndicale. Des initiatives comme celles-ci nous permettent de mieux nous comprendre et de nous rapprocher. Et ça c’est la clé de tous les problèmes". Une sagesse qui pourrait en inspirer certains.

"Aujourd’hui, en échangeant nos points de vue mais aussi en visitant Liège et en buvant un verre, nous avons construit une confiance mutuelle qui est à la base de toute vie en commun. Nous construisons la solidarité", complète Jean-Marc Namotte. "Des échanges, des rencontres entre les deux communautés ont déjà lieu mais c’est le plus souvent dans les moments de crise, quand on restructure, etc. Ici nous voulions vraiment montrer qu’on peut se rencontrer pour définir un avenir commun, une solidarité commune."

Le programme de la journée était simple et convivial, à l’image du cœur des Liégeois : une matinée de visite de la ville de Liège, un repas "entre amis", un après-midi d’échanges et de débats, la signature d’une charte de la solidarité et… "un verre d’au revoir, parce qu’on se reverra", insiste un militant.

Lors des échanges de l’après-midi, force était de constater que les différences peuvent facilement s’estomper et même la langue n’est une difficulté que si on la perçoit comme telle. En effet, dans les groupes, chacun s’exprimait dans sa langue et si quelqu’un ne comprenait pas tout, il y avait toujours une autre personne pour lui expliquer en toute convivialité. "Comme signe durable de cette journée, nous avons élaboré une charte de la solidarité que chacun pourra venir signer. Ensemble nous prenons notre avenir en main en tant que syndicalistes" conclut Jean-Marc Namotte.


Article de Marie-Ange Foret pour Info.

Voir quelques photos de cette rencontre

[1CSC néerlandophone