Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Vreven François (1920- )

lundi 2 mai 2005

Né en 1920, d’origine Limbourgeoise. Veuf, 1 enfant marié.
En 1924, le père est venu travailler dans les mines liégeoises. Socialiste, très vite il devient dans la localité la cheville ouvrière tant du partie que du syndicat. François a de qui tenir, il sait ce que militer veut dire ; ce n’est certes pas critère d’abondance. Il se rappelle la grande grève des mineurs de 1932 où, faute de mieux, le sirop est roi.
En 1936, début du travail dans une entreprise liégeoise, de fabrique de guidons de vélos ; il est rapidement licencié parce que syndiqué. En 1936 toujours, entré à la F.N. par la petite porte, il va y connaître la première grève des femmes, suscitée par un accident spectaculaire à la cartoucherie. En 1940, résistant, il sera déporté.
En 1945, rentré au pays, il entre aux usines Cockerill où, bientôt, il deviendra délégué syndical F.G.T.B. Il va y connaître, non sans luttes, les années dites de vaches grasses accordant aux travailleurs bon nombre de satisfactions matérielles. Puissant narcotique, on ne pense plus guère à la prise de responsabilités.
Prépensionné, François, comme tant d’autres de tout bord, conscient de veilleur au grain, s’occupe activement des intérêts de ses pairs. [1]

[1Extrait de "A Seraing, des travailleurs témoignent. 1886-1986". Cellule Mémoire Ouvrière de Seraing, Carhop, Seraing, 1986, p. 12