Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

La Birmanie c’est loin mais la démocratie est à portée de main

Communiqué de presse

mardi 25 septembre 2007

Les Birmans manifestent dans la rue depuis plus d’un mois contre la
junte militaire au pouvoir. Soutenu par les moines boudhistes et la
population, ce mouvement vise à la démocratisation du pays.
Aujourd’hui ce rêve est à portée de main. Mais sans une mobilisation
internationale forte et urgente, une répression violente risque de
transformer le rêve en cauchemar
. Le MOC appelle l’ONU, le
gouvernement belge et chaque citoyen à se mobiliser.

La Commission internationale du Mouvement Ouvrier Chrétien s’est réunie en urgence ce mardi 25 septembre pour analyser l’évolution de la situation politique en Birmanie. Elle n’a pu que constater les menaces toujours plus fortes de répression exercées par la junte militaire sur le mouvement de protestation pacifique qui appelle à la réconciliation nationale, demande la libération des prisonniers politiques et réclame de meilleurs conditions d’existence pour l’ensemble de la population.

Jour après jour, ce mouvement prend de l’ampleur. Mais à chaque jour qui passe, les menaces de la junte militaire se font plus dangereuses. Il s’en faut désormais d’un seul incident, que la junte prendrait pour prétexte, pour déclencher la répression des dizaines de milliers de manifestants.

Pourtant, la démocratie, bafouée depuis près de vingt ans en Birmanie, n’a jamais semblé aussi proche que ces derniers jours. La Commission internationale du MOC considère qu’une mobilisation internationale forte et urgente est seule de nature à dissuader la junte birmane d’envoyer les militaires dans les rues.

C’est pourquoi le Mouvement Ouvrier Chrétien a décidé de relayer les revendications formulées par Actions Birmanie, à savoir :
- Une rencontre officielle entre M. Verhofstadt et M. Sein Win, premier ministre du Gouvernement démocratique birman en exil ;
- Une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU en vue de réclamer, notamment, la libération du prix nobel de la Paix, Mme Aung San Suu Kyi ;
- Le départ immédiat à Rangoon de M. Gambari, Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU, pour négocier une transition démocratique.

En outre, le MOC appelle à participer aux actions menées par la plate-forme Birmanie en Belgique. Cet engagement peut s’exprimer concrètement et utilement par chacune et chacun d’entre nous de diverses manières :

- en participant à la manifestation organisée ce samedi 29 septembre de midi à 13h à la place de la Liberté (métro Madou), à Bruxelles ;
- en rejoignant, chaque midi d’ici samedi, les militants de la plate forme sur cette même place de la Liberté ;
- en envoyant des couriels de soutien aux manifestants birmans ou de pression sur le gouvernement belge et sur la commission européenne.

Le texte de la prise de position du MOC en pdf

Toutes les informations utiles sur le site www.birmanie.net