Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

La décroissance, pour une société soutenable

Editorial de Regards

avril 2010

L’augmentation de la production, du Produit Intérieur Brut, est trop souvent perçue comme la condition indispensable d’une vie meilleure, d’un bonheur plus grand ; comme si, inconsciemment, l’avoir avait définitivement mis l’être et la vie au rencart. Nous oublions d’élargir notre regard, de constater les conséquences économiques, écologiques, sociales et personnelles de ce mode de développement : la consommation effrénée de ressources qui s’épuisent inexorablement, les inégalités sociales et économiques qui s’accroissent dans le monde et dans notre pays, les conséquences de ce mode de développement sur l’Homme, sur sa santé, sur sa capacité à faire société.

La publicité, le système financier et l’environnement culturel nous incitent, pour que le moteur de la production tourne de plus en plus vite, à consommer de plus en plus. Et cependant, même si la production (le PIB) a, depuis le début des années 1970, été multipliée par un peu plus de 2 dans notre pays, la satisfaction de vie a diminué. Et notre terre ne peut plus absorber nos déchets et nos pollutions !

Il est indispensable aujourd’hui de penser une nouvelle manière de construire notre développement, moins consommatrice de ressources naturelles et de santé, mettant plus au centre de nos préoccupations des valeurs plus essentielles. Relancer simplement le moteur de la croissance sans transformer fondamentalement le thermomètre qui la mesure, sans penser une croissance plus qualitative, nous conduit dans une impasse encore plus grave qu’aujourd’hui. Nous devons changer, tant qu’il en est encore temps, nos modes de vie et de consommation, de l’habitat au transport ; nous devons recréer une vie sociale de relations et de partage ; nous devons mettre sur pied de nouveaux services répondant aux défis de demain.

C’est dans le cadre d’un développement soutenable qu’il nous faut replacer et relancer des revendications historiques du mouvement ouvrier comme la diminution du temps de travail, le partage – fondamental - des richesses entre les pays du monde et entre les habitants de notre pays. C’est également dans ce cadre qu’il nous faut penser de nouvelles revendications, plus qualitatives, visant d’abord à un mieux être. Il nous faut choisir résolument le développement humain, modifier profondément nos modes de vie et penser la transition vers cet autre modèle. Ce sont des choix individuels et collectifs essentiels.

Chantal Janssens et Jean-Marie Schreuer