Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Les enjeux de la rentrée

Editorial de Regards

septembre 2005, par Jouffroy Jean-Jacques, Schreuer Jean-Marie

Les vacances sont finies. La rentrée est là avec ses enjeux importants.

Le premier de ceux-ci est la reconversion économique, tant à Liège qu’en Wallonie. Nous savons que c’est la pierre sur laquelle beaucoup de politiques peuvent se construire. Nous avons pu constater que les recettes libérales (dérégulation, flexibilité, insécurité, etc.) ne marchent pas car elles détruisent l’emploi et notre organisation sociale. C’est pourquoi, nous attendons que les responsables politiques, avec les divers acteurs de la société, particulièrement les partenaires sociaux, mènent à bien des "actions prioritaires pour l’avenir wallon" … et pour l’avenir de Liège dans une perspective plus solidaire, plus collective. Seule une action forte et cohérente peut recréer des emplois, socle indispensable de toute vie sociale. Et l’action doit être plus forte là où, comme à Liège, les besoins sont les plus grands. Pour notre part, nous participerons à cet effort, entre autres dans le domaine de la formation.

La question des prépensions sera encore sur la table : nous redisons qu’elles sont encore aujourd’hui indispensable pour donner un avenir aux jeunes de notre région, surtout quand l’emploi manque.

Un troisième enjeu essentiel est celui de la sécurité sociale, tant de son financement global que des soins de santé, secteur que nous souhaitons défendre. Il n’est nul besoin de montrer comment cette solidarité collective permet de diminuer la pauvreté, d’assurer une sécurité indispensable à toute vie humaine. Chacun doit cependant contribuer à son financement en fonction de ses revenus. Il en va d’ailleurs de même pour le budget de l’état. Nous ne pouvons plus accepter que les coûts de la société pèsent proportionnellement nettement plus sur les revenus du travail que sur les revenus du capital : cette injustice est de moins en moins supportable.

Les conditions de vie des citoyens de notre pays sont de plus en plus précaires et difficiles : la croissance de la richesse et des revenus profite bien plus aux riches. Le prix du mazout est un révélateur de cette difficulté de vivre, au jour le jour. Les mesures qui doivent être prises, outre les indispensables mesures d’économie d’énergie et de recours nettement plus important aux énergies alternatives, doivent aider plus particulièrement ceux qui ont les revenus les plus bas et pour qui la vie est la plus difficile.

Insistons ici sur la situation des allocataires sociaux (chômeurs, pensionnés avec les revenus les plus bas, etc.) qui attendent depuis trop longtemps de voir leur revenu lié au bien-être ; des décisions justes seront-elles enfin prises ?

Nous voulons terminer en rappelant notre souci de voir enfin se mettre en place et vivre, à Liège, une vraie communauté urbaine permettant de mener enfin des politiques décloisonnées, globales, donnant des effets au niveau de toute notre agglomération, au sens le plus large. Il faut dépasser les obstacles locaux pour faire naître un grand projet collectif et démocratique.

Les enjeux sont importants. Que notre mobilisation et notre conviction soit aussi grandes.

Jean-Jacques Jouffroy et Jean-Marie Schreuer