Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

Le 24 décembre, autour du centre fermé de Vottem, pour un Noël de résistance

jeudi 17 décembre 2009

Le CRACPE invite chacun le jeudi 24 décembre à être présent autour du centre fermé de Vottem entre 16h30 et 18 h.

Eclairons la face la plus honteuse de la politique d’asile et d’immigration de l’Etat belge : les centres fermés pour étrangers, et les expulsions !
La période des "fêtes" est là, celle de différents moments conviviaux, en famille ou avec les amis ... Pour nous c’est un moment de solidarité important avec tous ceux qui ne peuvent vivre ces moments, parce qu’enfermés dans des centres en vue de leur expulsion...

Nous voulons leur transmettre aussi un message de résistance face à une politique qui bafoue les Droits Humains, et d’espoir … parce que nos luttes se poursuivront !

Décembre 2009 : nous dénonçons…

Quatre années de mobilisation ininterrompue des sans papiers depuis l’occupation de l’église Saint-Boniface à Bruxelles en novembre 2005... L’accord gouvernemental de mars 2008 prévoit enfin une régularisation, partielle, mise en oeuvre entre le 15 septembre et le 15 décembre 2009. Partielle, limitée à certaines catégories de sans papiers, et dans le temps, alors que les mouvements des sans papiers revendiquent comme base minimale des critères clairs avec une commission permanente de régularisation. Certains ne seront pas régularisés aujourd’hui pour une question de "jours" de présence sur le territoire...

Malheureusement cet accord prévoit aussi que les non-régularisés seront expulsés, ainsi qu’un renforcement des diapositifs d’enfermement et d’expulsion mis en œuvre à cet effet. Quotidiennement, le Commissariat Général et l’Office des Etrangers continuent de travailler, très efficacement : multiplication des réponses négatives , arrestations, mises en détention, expulsions toujours violentes !

Comme chaque année, nous aurons des bougies à déposer et allumer tout autour du centre, pour éclairer ce que le citoyen ne voit pas, les centres fermés pour étrangers dissimulés loin des centres-villes, symboles de la politique d’enfermement et d’expulsion mise en place par les gouvernements qui se sont succédés depuis le début des années 90...

Pour, encore une fois, faire la lumière sur...

- le fait que dans les centres fermés pour étrangers se trouvent des personnes qui n’ont commis aucun délit, que ces centres sont en réalité des prisons, ou "camps de la honte...".
- le fait que l’actuelle politique restrictive en matière d’asile et d’immigration signifie l’expulsion vers la dictature, la guerre, la misère... le déni des attaches qui ont été créées en Belgique.
- le fait que les centres fermés sont un des outils de l’Europe forteresse, qui génère la clandestinité : parce que les migrants ne peuvent obtenir le droit au séjour, ils n’ont d’autre choix que la clandestinité, c’est-à-dire la précarité, et souvent l’exploitation, par différents réseaux. Nous soulignons que de manière cachée, l’économie belge se nourrit quotidiennement de cette exploitation… et que celle-ci s’appuie notamment sur la menace constante d’arrestation, de détention et d’expulsion !

Chacun est invité à passer un moment selon ses disponibilités entre 16h30 et 18H00 ; bougies et cartes téléphoniques (à code) à 5 euros sont les bienvenues. La carte téléphonique est un moyen important de communication des personnes détenues avec l’extérieur, leur famille, leurs amis, les collectifs ... Actuellement certaines personnes détenues possèdent des gsm. Les cartes à code peuvent être utilisées aussi bien avec un téléphone fixe du centre qu’avec un gsm.

On peut également verser sur le compte du CRACPE : 000-0659195-80 avec la mention "cartes téléphoniques".

Vous pouvez télécharger l’affichette, à diffuser, à imprimer, photocopier...