Tag Archive: CNE

  1. Liège | Vélo-jus challenge : testez une autre mobilité avec la CSC !

    Leave a Comment

    Rejoignez la CSC le jeudi 12 septembre de 11h à 15h devant la clinique St-Joseph à Liège pour le « Vélo-Jus challenge »

    En prélude à la semaine de la mobilité en Wallonie, l’équipe syndicale CNE du CHC a décidé de sensibiliser le personnel et les visiteurs du centre hospitalier aux modes de transport alternatifs, en organisant ce jeudi 12 septembre le 1er « Vélo-Jus Challenge » sur le parking de la clinique St-Joseph (75, rue de Hesbaye) à Liège

    Trois « Fruitscyclettes » seront à la disposition de tous ceux qui voudront s’y essayer. Il s’agira, en pédalant, de produire son smoothie. En outre, une « roue de la fortune » permettra de vérifier que changer de mobilité, c’est aussi bon pour le portefeuille. Enfin, divers outils présenteront les alternatives à l’autosolisme.

    « A la veille du déménagement vers le MontLégia, il nous semble opportun de rappeler que cet événement constitue une opportunité pour rendre les déplacements entre le domicile et l’hôpital plus durables sur les plans économique, environnemental et de la qualité de vie. Ce petit challenge ludique est l’occasion de constater qu’en changeant de mobilité, on gagne de l’Argent et on gagne en Santé», explique la délégation syndicale CNE du CHC.

    L’animation fait partie des nombreuses actions que l’équipe CNE du CHC développe depuis plusieurs années pour promouvoir la mobilité douce et durable.  «Outre les actions de sensibilisation, précisent les délégués, nous interpellons régulièrement la direction du CHC afin de trouver des solutions pour améliorer la mobilité des travailleurs et leur permettre de pouvoir aisément opter pour des modes de déplacement doux et durables grâce à des équipements adéquats, des informations et autres incitants. »

    Et le travail syndical commence à porter ses fruits. «Nous réclamions un Mobility Manager, la direction nous a entendus et en a nommé un, indiquent les délégués CNE. De même, une cellule mobilité, dont l’équipe CNE est partie prenante, a été créée. Nous demandions qu’on n’oublie pas, lors des travaux du MontLégia, des aménagements spécifiques, nous avons là aussi été entendus :  il y aura notamment un parking sécurisé pour les vélos, des casiers pour ranger les casques et le matériel, des douches… L’indemnité vélo a été mise en place. Pour le covoiturage, le CHC cotise à Carpool… Bref, petit à petit, les choses bougent. Bien sûr, c’est un travail de longue haleine, mais à la CNE, nous sommes motivés ».

    Pour une planète plus verte, n’hésitez pas à venir rouler vitaminé avec la CSC ce jeudi de 11 à 15h sur le parking de la clinique St-Joseph.

     

  2. La CNE lance sa consultation des travailleurs du secteurs socio-culturel

    Leave a Comment

    Ce 2 septembre, la campagne de la CNE est lancée, par mail à travers toutes les institutions et toutes les entreprises du socio-culturel.

    Identifier les enjeux prioritaires sur lesquels nous devrons nous engager

    Tes collègues, et les collègues des Télévisions locales, de l’Education Permanente, de la Culture, de l’Insertion Socio-professionnelle, des Organisations de Jeunesse, des Organisations Sportives, du Tourisme non-commercial, des ONG,… exprimeront leurs revendications à travers un questionnaire visant à identifier les enjeux prioritaires sur lesquels nous devrons, collectivement, nous engager.

    Dès cette première étape, tu as bien entendu un rôle essentiel à jouer :  complète la consultation en ligne via le lien :

    https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=Xu6tlFIfX0u3__sNeTfztCS4RPGVsP1CpbMDqq0I5LVUNVNUVlUwWDFOWTRFSVlWRkYzQTdQOEdNNy4u

    Attention ! Date limite : 9 octobre 2019

    Les éléments recueillis nourriront le cahier de revendications des prochains Accords Sociaux Non Marchand ainsi que le programme CNE des Élections Sociales 2020. De plus, les résultats permettront aux équipes syndicales de développer leur travail quotidien dans les entreprises.

    Nous avons besoin de votre avis pour faire progresser vos conditions de travail à tous les niveaux : à travers les Accords Sociaux Non Marchand, au niveau du secteur ainsi que sur le terrain de votre entreprise.

    Les résultats de cette enquête, ainsi que les perspectives de combat syndical que nous nous donnerons (vis-à-vis des employeurs et des pouvoirs publics) seront présentés, tout d’abord aux délégués CNE puis auprès de tous les travailleurs des secteurs du socioculturel.

    ENSEMBLE, LE SOCIO-CULTUREL VA PLUS HAUT !

  3. FNAC : 26 personnes expédiées vers la sortie ! La CNE en colère !

    Leave a Comment

    Pas de « back to school » pour tout le monde à la FNAC

    Coup de massue chez Fnac Belgique : la direction a procédé ce matin au licenciement sec de 26 travailleurs, dont deux délégués syndicaux, un Bruxellois et la déléguée CNE de la Fnac Liège. A la suite de cette annonce, deux magasins sont partis en grève : Bruxelles City2 et Wijnegem.
    Rappelons que la Fnac avait lancé un plan Renault en février dernier. Mais le volet social a été rejeté le 4 juillet par la moitié du personnel. Suite à cela, la direction a commencé à rencontrer individuellement les travailleurs pour leur proposer des modifications de leur contrat. Puis, le 21 août, en conseil d’entreprise, l’employeur a fait savoir qu’il allait se séparer de 26 travailleurs. « La semaine dernière, nous avons interpellé la direction pour connaître les critères et modalités des licenciements, la répartition par magasin, la date… car tout était très flou et les rumeurs allaient bon train dans les magasins. Une réunion a alors été fixée au mardi 3 septembre à 16h. Mais à la stupéfaction générale, ce lundi, la direction a procédé aux licenciements des 26 personnes. Pourquoi ne pas avoir attendu la réunion ? C’est aussi incompréhensible que révoltant ! Le personnel est sous le choc. On nous coupe l’herbe sous le pied », explique Anne-Marie Dierckx, secrétaire permanente CNE.
    Pour la CNE, c’est clair : la FNAC veut museler, neutraliser toute personne qui dérange, qui se bat pour ses collègues. « Se séparer de délégués combattifs et fédérateurs, de personnes qui sont dans l’entreprise depuis longtemps sont autant de signes qui laissent à penser qu’on veut affaiblir la concertation et la représentation des travailleurs ».