Tag Archive: CSC

  1. La sécurité sociale : notre meilleure protection face aux crises! Renforçons-la!

    Leave a Comment

    Alors qu’elle fête ses 75 ans,  l’importance de cette couverture sociale a été mise en avant par la crise sanitaire que nous traversons depuis mars. Accès à des soins de santé de qualité pour les personnes malades, allocations de remplacement pour les personnes en chômage temporaire, congés parentaux étendus pour certains parents confrontés à la fermeture des écoles et des crèches, droit passerelle pour les indépendant.e.s, reconnaissance de la COVID-19 comme maladie professionnelle… autant de  dispositions qui ont soutenu et protégé  les  citoyen.ne.s pour qu’il.elle.s puissent faire face à cette crise sanitaire d’une ampleur sans précédent. Sans notre sécurité sociale, ces mesures n’auraient pas pu être mises en place et il aurait été nettement plus difficile d’affronter la COVID-19. 

    Mais si notre sécurité sociale a permis de limiter les dégâts, contrairement à d’autres pays où la protection sociale n’est pas garantie, il n’en demeure pas moins qu’elle pourrait être encore améliorer. Cela passe inévitablement par un refinancement de la sécurité sociale afin qu’elle puisse faire face à nouveau à des chocs comme celui de la pandémie mais aussi garantir une protection à chacun.e d’entre nous, dont les plus fragiles. C’est pourquoi une revalorisation et un ré-investissement de la sécurité sociale nous semblent indispensables : c’est notre meilleure protection face aux crises, renforçons-la ! 

    Objectifs de la campagne

    La campagne poursuit plusieurs objectifs :

    • Faire s’approprier par le grand public les fondements de la sécurité sociale, à savoir ses branches, mais aussi et surtout ses enjeux, son financement, ses forces et ses faiblesses, en partant notamment de l’exemple de la crise sanitaire vécue avec la Covid-19, mais pas uniquement.
    • Montrer que ces crises n’affectent pas tout le monde de la même manière et qu’il s’agit d’une question de « droits » : publics fragilisés et rapports de domination (travailleur.euse.s précaires, femmes, sans-papiers, extensions de droits à d’autres catégories comme les jobistes, les faux indépendants, etc.). Il faut que la sécurité sociale inclue toutes les personnes aujourd’hui oubliées (et qui l’ont été durant la crise), ici et ailleurs dans le monde, en démontrant l’aspect universel de la protection sociale et l’existence de cadres internationaux pour la promouvoir.
    • Démontrer l’importance de politiques et systèmes de santé publique «résilients», c’est-à-dire qui peuvent assumer leurs missions et survivre face aux chocs

    Découvrez le DOSSIER DE CAMPAGNE, qui reprend une explication succincte des différentes branches de la sécurité sociale ainsi que les revendications portées par les organisations du MOC

    Un dépliant OUTIL de SENSIBILISATION est également disponible

    Notre animation pour comprendre notre système de sécurité sociale et ses enjeux politiques est toujours disponible pour vos groupes

    Plus d’infos sur cette campagne ici

    Rejoignez cette campagne sur FACEBOOK

    #sécuritésocialenotremeilleureprotectionfaceauxcrises #sécuritésocialerenforçonsla

    Mouvement Ouvrier Chrétien Jeunes Organisés et Combatifs – JOC Vie Féminine Equipes Populaires CSC WSM Belgique Ciep Communautaire Mutualité chrétienne (MC)

  2. FNAC : 26 personnes expédiées vers la sortie ! La CNE en colère !

    Leave a Comment

    Pas de « back to school » pour tout le monde à la FNAC

    Coup de massue chez Fnac Belgique : la direction a procédé ce matin au licenciement sec de 26 travailleurs, dont deux délégués syndicaux, un Bruxellois et la déléguée CNE de la Fnac Liège. A la suite de cette annonce, deux magasins sont partis en grève : Bruxelles City2 et Wijnegem.
    Rappelons que la Fnac avait lancé un plan Renault en février dernier. Mais le volet social a été rejeté le 4 juillet par la moitié du personnel. Suite à cela, la direction a commencé à rencontrer individuellement les travailleurs pour leur proposer des modifications de leur contrat. Puis, le 21 août, en conseil d’entreprise, l’employeur a fait savoir qu’il allait se séparer de 26 travailleurs. « La semaine dernière, nous avons interpellé la direction pour connaître les critères et modalités des licenciements, la répartition par magasin, la date… car tout était très flou et les rumeurs allaient bon train dans les magasins. Une réunion a alors été fixée au mardi 3 septembre à 16h. Mais à la stupéfaction générale, ce lundi, la direction a procédé aux licenciements des 26 personnes. Pourquoi ne pas avoir attendu la réunion ? C’est aussi incompréhensible que révoltant ! Le personnel est sous le choc. On nous coupe l’herbe sous le pied », explique Anne-Marie Dierckx, secrétaire permanente CNE.
    Pour la CNE, c’est clair : la FNAC veut museler, neutraliser toute personne qui dérange, qui se bat pour ses collègues. « Se séparer de délégués combattifs et fédérateurs, de personnes qui sont dans l’entreprise depuis longtemps sont autant de signes qui laissent à penser qu’on veut affaiblir la concertation et la représentation des travailleurs ».