Category Archive: Santé-Sécutité sociale

  1. Liège | Petit-déjeuner équitable de la MC le 12 novembre

    Leave a Comment

    Dans le cadre de l’opération 11.11.11, le Comité de partenariat « Burkina Faso » de la MC Liège organise un petit-déjeuner équitable : l’entièreté des bénéfices sera reversée au CNCD-11.11.11.

    Une de découvrir la qualité et l’originalité des produits équitables d’OXFAM ! Bienvenue à tous !

    Infos pratiques

    • Quand ? Le mardi 12 novembre 2019 de 7h30 à 9h00
    • Ou ? À la MC Liège, place du XX Août 38, 4000 Liège – 4e étage (entrée secondaire par la rue du Méry)
    • Prix ? 6 euros/personnes (paiement sur place)
    • Réservation obligatoire pour le 5 novembre 2019 au 04 230 16 20 ou cooperation.liege@mc.be

  2. Namur | Justice fiscale : colloque des Équipes Populaires le 14/11

    Leave a Comment

    Rejoignez les Équipes Populaires le jeudi 14 novembre de 9h15 à 12h45 à l’occasion de leur colloque sur la justice fiscale.

    Trans­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­for­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­mer la fisca­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­lité semble indis­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­pen­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sable pour assu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rer une plus grande justice fiscale, qui s’ap­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­puie avant tout sur le prin­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cipe de progres­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­vité de l’im­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­pôt. La globa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion des reve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nus (travail, capi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tal, immo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­bi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­lier) répond à ce prin­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cipe. Elle est reven­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­diquée depuis de nombreuses années par le milieu asso­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cia­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tif et syndi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cal, mais est égale­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment soute­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nue par la plupart des partis fran­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­co­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­phones qui se sont décla­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rés favo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rables à cette mesure.

    Le colloque abor­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­dera égale­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment une ques­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion plus large : Comment mener de front le combat pour la justice fiscale en Belgique et celui du finan­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ce­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ment de la tran­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion écolo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­gique ?
    Avec la parti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ci­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­pa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion de Marie -Hélène Ska (CSC), Arnaud Zacha­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rie (CNCD-11.11.11) et des repré­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sen­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tants des partis poli­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tiques fran­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­co­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­phones.

    Programme

    09h15 : Accueil
    09h30 : Intro­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­duc­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion
    09h45 : La fisca­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­lité, un levier indis­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­pen­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sable pour contri­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­buer à la justice sociale et clima­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tique. Marie-Hélène Ska, Secré­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­taire géné­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rale de la CSC
    10h15 : Globa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ser les reve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nus : Avan­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tages, condi­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tions
    de réus­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­site et obstacles à sa mise en oeuvre.
    Daniel Puis­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sant, Coor­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­di­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­na­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­teur du Réseau Justice Fiscale
    11h00 : Table ronde avec des repré­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sen­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tants des partis poli­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tiques fran­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­co­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­phones : Diver­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­gences, conver­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­gences, étapes pour concré­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ti­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ser la globa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sa­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion des reve­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­nus
    12h00 : Mondia­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­li­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ser la justice fiscale pour finan­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­cer la tran­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­si­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­tion écolo­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­gique. Arnaud Zacha­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­rie, Secré­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­taire géné­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ral du CNCD-11.11.11
    12h30 : Conclu­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­sions
    12h45 : Fin des travaux

    Rensei­­­­­gne­­­­­ments pratiques

    Adresse du jour : Arse­­­­­nal – Le Grenier – 11 rue Bruno – 5000 Namur
    PAF : 8€ (6€ pour les membres EP)

    Rensei­­­­­gne­­­­­ments et inscrip­­­­­tions
    Equipes Popu­­­­­laires – 8 rue du Lombard 5000 Namur – 081 73 40 86
    secre­­­­­ta­­­­­riat@equi­­­­­pes­­­­­po­­­­­pu­­­­­laires.be

    Inscrip­­­­­tion souhai­­­­­tée pour le 8 novembre

  3. Liège | Conférence/ débat « L’avenir des mouvements sociaux » jeudi 21 novembre

    Leave a Comment

    Manifestations pour le climat, gilets jaunes, occupations… ces dernières années ont vu l’émergence de nouvelles formes de mobilisation collective et     d’engagement très dynamiques mais ayant parfois du mal à s’inscrire dans la durée et la cohérence. En même temps, les structures plus anciennes nées à une époque de militantisme traditionnel (syndicats, mutuelles,   mouvements d’éducation permanente…) semblent de plus en plus fragilisées et remises en cause notamment par une partie de la classe politique. Quelles différences et quelles convergences peut-on établir entre ces mouvements plus anciens et plus institutionnalisés censés faire le lien entre l’Etat et les   citoyens et de nouvelles formes d’engagement émergeantes ?

    Au regard de l’actualité internationale (mouvements à Hong Kong, en Algérie, protestations « contre la vie chère »…) de tels changements s’observent-ils également dans les pays du Sud ? Cela doit-il modifier notre manière de faire de la coopération au développement entre des    sociétés civiles du nord et du sud toutes deux en pleine mutation ?

    Gautier Pirotte, professeur à l’ULg qui travaille depuis plusieurs années sur l’analyse et l’observation de la société civile et de la coopération internationale, nous aidera à y voir plus clair dans ces changements en cours.

    JEUDI 21 NOVEMBRE 19H45

    Cité Miroir (salon des Lumières)
    Place Xavier Neujean 22

    Invitation débat Avenir des mouvements sociaux 21 novembre Solidarité Mondiale

     

     

  4. Jeunesse & Santé change de nom et devient Ocarina

    Leave a Comment

    Après plus de 40 ans d’existence, l’asbl Jeunesse & Santé (J&S) décide de changer de nom pour être encore plus proche de la jeunesse que nous soutenons, en adéquation avec nos valeurs et la vision de la société dans laquelle nous souhaitons évoluer.

    Source image : page Facebook Ocarina

    Tout simplement nous

    Une identité réaffirmée, une mission plus ciblée et une vision partagée : voilà ce qu’Ocarina promet pour les années à venir. Bien entendu, les plaines et les séjours à destination des jeunes de 3 à 21 ans, comme les formations pour les jeunes dès l’âge de 16 ans, sont toujours au centre de nos activités. Ainsi, chaque année, 12.000 enfants vivent des vacances inoubliables, tout en bénéficiant de l’encadrement de nos animateurs formés et passionnés.

    Jeunesse & Santé est une organisation de jeunesse reconnue et subventionnée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Créé à l’origine sous la forme de « cures d’air préventives » en 1949 par la Mutualité chrétienne, J&S avait pour vocation d’offrir aux enfants la possibilité de partir en vacances et de se refaire une santé après de douloureuses années de guerre.

    Aller encore plus loin

    Aujourd’hui Ocarina souhaite faire de son mouvement un véritable espace d’expérimentation par et pour les jeunes. Nous nous sommes donnés pour mission le bien-être et l’épanouissement de chacun, participant comme volontaire, au sein de nos animations. Dans la foulée, Ocarina s’est également offert un nouveau logo et une nouvelle identité visuelle.

    Forte de quatorze régionales réparties sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles et coordonnées par un secrétariat général, l’asbl est pilotée par des animateurs volontaires soutenus par des permanents professionnels. Ocarina met en place des projets qui font sens avec ses valeurs d’ouverture, de solidarité et d’engagement et qui sont portés par les centaines de volontaires investis dans le mouvement.

    On en parle dans la presse :

  5. Visé – Liège | Des ateliers gratuits à destination des futurs parents

    Leave a Comment

    Futurs parents ? La Mutualité Chrétienne vous accompagne

    La MC Liège organise des ateliers pratiques, ludiques et gratuits à destination des futurs parents soucieux de préparer au mieux l’arrivée de bébé.

    Les deux prochaines séances auront lieu les :

    • Jeudi 17 octobre de 18h30 à 21h30 à Visé (Centre de santé, rue de Sluse 17)
    • Jeudi 21 novembre de 18h30 à 21h30 à Liège (Cinéma Sauvenière-Espace Inédit, place Xavier Neujean 12)

    Des professionnels (sage-femme, conseiller mutualiste…) informeront et répondront aux questions des futurs parents sur de nombreux thèmes :

    • les premiers jours avec bébé : explications sur les premiers soins de bébé (le langer, prendre sa température, lui donner le bain, l’allaiter ou lui donner le biberon) et informations utiles (montée de lait, méconium, test de Guthrie…)
    • Les démarches administratives : infos utiles en assurances hospitalisation, repos de maternité et congé de paternité, inscription de bébé…
    • La sécurité de bébé en voiture : conseils nécessaires pour choisir un siège auto adapté à son enfant et l’utiliser de manière adéquate.

    Infos et inscriptions sur www.mc.be/naissance-liege

  6. Fléron | Aidants Proches: Ciné-débat « Amour » avec la Mutualité Chrétienne

    Leave a Comment

    La Mutualité Chrétienne vous invite, dans la cadre de la Semaine des Aidants Proches, à la projection du film « Amour » à l’espace culturel de Fléron le mardi 1 octobre à 18h30.

    Source : https://www.semaineaidantsproches.be/event/quand-laide-prend-le-pas-sur-la-proximite/

    Quand l’aide prend le pas sur la proximité

    Projection du film « Amour » avec Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva ; un film de Michaël Haneke, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2012.

    Un film qui plonge dans le quotidien d’un couple d’octogénaires, Georges et Anne, mis à rude épreuve suite à la soudaine petite attaque cérébrale d’Anne.

    Un film qui raconte comment l’aide prend le pas sur la proximité…

    Un film qui montre combien l’on peut être démuni face à la maladie.

    Découvrez la bande-annonce du film et toutes les informations concernant la soirée…

  7. Province de Liège | Des cours de Zumba pour les 50+

    Leave a Comment

    Dès le mois de septembre, énéoSport* proposera des cours de zumba gold destinés aux plus de 50 ans.

    La zumba est un mélange entre l’aérobic et la danse. Les chorégraphies s’inspirent principalement de danses latines mais pas uniquement. On y trouve notamment des mouvements de swing, de danse du ventre ou encore inspirés des danses de bollywood. La version « gold » est une zumba adaptée dans ses mouvements. Le rythme est plus lent, les mouvements grisants et faciles à suivre dans une atmosphère de fête stimulante.

    Ces cours hebdomadaires auront lieu dans 11 lieux en Province de Liège :

    • A Amay le vendredi à 14h
    • A Ans le mardi à 14h30
    • A Flémalle le mardi à 14h30
    • A Hannut le lundi à 9h30
    • A Hermalle-sous-Argenteau le lundi à 17h30
    • A Liège le mardi à 10h
    • A Remouchamps le mardi à 10h
    • A Rotheux le lundi à 14h30, le mercredi à 9h et à 10h
    • A Tilff le mercredi à 9h30
    • A Visé le mercredi à 14h
    • A Waremme le mercredi et le vendredi à 15h15

    Le 13 septembre, énéoSport organisera une porte ouverte :

    • 14h – 15h : démo de Zumba Gold
    • 15h – 15h30 : danse en ligne

    Lieu : Espace Saint Ode, chaussée Roosevelt 47 à 4540 Amay

    Infos : 04 221 74 46 • www.eneosport.be/liege.html

     * Créée en 1976 et reconnue par l’ADEPS depuis 1979, énéoSport demeure, à ce jour, l’unique association sportive de loisirs spécifiquement dédiée aux aînés en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Forte de plus de 18.700 membres répartis sur 12 régionales, énéoSport reste LA référence « sport aînés de loisirs » au niveau de l’ADEPS. L’asbl propose 26 disciplines différentes.

  8. Province de Liège | « Je cours pour ma forme » avec la Mutualité Chrétienne

    Leave a Comment

    Depuis plusieurs années, la MC Liège organise des sessions « Je cours pour ma forme ».
    Dès le 10 septembre, cinq sessions d’automne démarreront à Angleur, Aywaille, Eben Emael, Herstal et Waremme.

    Encadrés et conseillés par un coach expérimenté, les participants courront en groupe selon un plan d’entraînement progressif.
    Au terme des 12 semaines, ils seront capables de courir 5 km (niveau 1 – débutant), 4-8 km (niveau 2a), 5-10 km (niveau 2b) voire plus (niveau 3, distance selon les performances et orientations du groupe). La session se clôture la 13ème semaine par une séance « test » qui leur permettra d’évaluer les progrès parcourus.

    Hommes, femmes, jeunes, adultes ou seniors : tout le monde est le bienvenu.
    Pas besoin d’être sportif ni de savoir courir, la formation débute au niveau zéro !

    Les maîtres mots du programme sont le plaisir, la santé et la convivialité.

    En pratique :

    • Participation aux frais : gratuit pour les membres MC • 30 euros pour les non-membres
    • Infos : 04 230 16 14 • infor.sante.liege@mc.be
    • Inscriptions obligatoires sur www.mc.be/jecoursliege
  9. « Mardi des blouses blanches » : les Liégeois entrent dans la danse

    Leave a Comment

    C’est au CHBA que le ras-le-bol du personnel s’exprimera symboliquement ce 18 juin

    Privé ou public, le monde des soins de santé est en souffrance ! Flexibilité, polyvalence, hausse de la charge de travail, manque de reconnaissance… au Bois de l’Abbaye à Seraing, la coupe est pleine.
    « Les restrictions budgétaires mettent à mal la qualité des soins et la sécurité des patients comme des soignants, fait remarquer Lina Cloostermans, secrétaire permanente CSC Services-Publics soins de santé. Pour sensibiliser le public et faire passer le message aux futurs gouvernements, ce mardi 18 juin, dès 13h30, le personnel du Centre hospitalier du Bois de l’Abbaye à Seraing mènera une action symbolique devant l’entrée principale de l’hôpital. Le slogan est clair : patients-soignants : même combat. »
    Au CHBA, comme ailleurs, le malaise est en effet palpable. Il faut toujours en faire plus avec moins ! Les absents ne sont pas remplacés, résultat sur le terrain, une surcharge de travail : le personnel est épuisé. Cela nuit gravement à la qualité des soins et met le patient en danger.
    A l’instar des autres régions de Bruxelles et de Wallonie, les Liégeois passent donc aussi à l’action dès ce mardi ! Ils comptent bien à la fois sensibiliser les patients et attirer l’attention des futurs gouvernements.
    Notez que le mardi 25 juin à 13h30, une action similaire sera menée sur le site du CHBA de Waremme, la clinique Joseph Wauters.

    • Par ailleurs, plusieurs Maisons de repos et Maisons de repos et de soins du secteur privé seront aussi en action ce mardi 18 juin, dont la Résidence « La Vierge des Pauvres » du CHC située rue des Fawes 58 à 4141 Banneux. Dans le secteur, on souffre également ! Une information sera donnée aux résidents et familles et des autocollants seront distribués.
  10. Ariane Estenne, présidente du MOC : « Il faut sauver (et redéployer) la sécurité sociale ! »

    Leave a Comment

    Il faut sauver (et redéployer) la sécurité sociale !

    À la veille des élections cruciales de ce dimanche 26 mai, le Mouvement ouvrier chrétien tient à rappeler la priorité absolue que doit être la sauvegarde et le redéploiement de notre modèle de sécurité sociale.
    En effet, la poursuite de la politique menée depuis quelques années par les gouvernements successifs signifierait le démantèlement de la sécurité sociale, la réduction du rôle des partenaires sociaux et de la santé dans sa gestion, une concertation sociale paralysée, de nouvelles diminutions des cotisations patronales, une réduction des droits et du degré de couverture qui rapprocherait notre sécu du modèle de l’assistance. Prolonger cette politique aurait pour conséquence de délégitimer le système au profit d’une privatisation de la couverture des risques non solidaire et beaucoup plus coûteuse pour les personnes.
    Le MOC tient donc à rappeler ce qui devrait être une évidence pour toutes et tous : la sécurité sociale est un patrimoine commun conquis par le monde du travail pour sécuriser le parcours de vie de tout un chacun. Il est urgent de stopper la régression sociale actuelle et de redéployer notre sécurité sociale.
    C’est pourquoi le MOC formule quelques propositions clés à l’attention du monde politique :
    - Le relèvement des minima sociaux au seuil de risque de pauvreté ;
    - La fin de la dégressivité accrue des allocations de chômage et de la limitation dans le temps à l’encontre des jeunes ;
    - La suppression du statut de cohabitant·e, qui pénalise davantage les femmes ;
    - La suppression des suppléments d’honoraires pour les hospitalisations en chambre individuelle ;
    - Le retour de l’âge légal de la pension à 65 ans, en offrant des aménagements de fin de carrière qui permettent de sauvegarder la santé des travailleur·euse·s.
    Pour ce faire, une véritable concertation sociale doit être renouée entre le gouvernement fédéral et les partenaires sociaux, dans le cadre de la gestion paritaire de chacune des branches actuelles de la sécurité sociale et de la gestion financière globale.
    Aussi, un financement stable doit être restauré suivant des règles correctes de fixation des dotations. La sécurité sociale ne peut en effet servir de variable d’ajustement du budget de l’État. L’alternative consiste à retrouver le chemin d’une fiscalité plus juste en menant des réformes fiscales qui fassent contribuer l’ensemble des revenus de façon équitable au financement des fonctions collectives. Pour le MOC, les cotisations sociales doivent rester le mode de financement principal de la sécurité sociale dans son ensemble. Il s’agit donc de restaurer les taux de cotisations patronales d’avant taxshift et de restructurer les réductions préexistantes des cotisations patronales lorsqu’elles s’avèrent dispendieuses vu leur faible efficacité pour l’emploi. La solution passe notamment par un financement complémentaire et pérenne via une « cotisation sociale généralisée » (CSG) sur l’ensemble des revenus des particuliers et des entreprises, contribuant à rendre le financement plus équitable et plus favorable à l’emploi.
    Pour le MOC, c’est à ces conditions qu’il est possible de redonner un élan à notre système de sécurité sociale, en lien avec les réflexions menées aujourd’hui autour d’un nouveau Pacte social et écologique. Sans quoi, les partis les plus à droite de l’échiquier politique n’hésiteront pas à oeuvrer à sa privatisation, ce qui signifierait la fin d’un modèle social et solidaire, socle de notre démocratie.

    Ariane Estenne, présidente du MOC

  11. Alternatives Solidaires : (re)Découvrez les revendications du MOC en vue des élections

    Leave a Comment

    Le 26 mai, les citoyens belges seront amenés à choisir leurs représentants fédéraux, régionaux et européens. Un enjeu de taille en prévision duquel le Mouvement Ouvrier Chrétien se mobilise autour de 11 revendications précises. Onze messages forts envoyés à nos dirigeants. A 23 jours du scrutin, nous vous proposons de les (re)découvrir.

    Pour des alternatives solidaires

    1. Réduire les inégalités par une fiscalité juste et solidaire ? C’est possible !
    Par une contribution équitable de l’ensemble des revenus, notamment du capital, en faveur du bien-être collectif, aujourd’hui et pour les générations futures.

    2. Assurer à chaque enfant une place d’accueil de qualité ? C’est possible !
    En instaurant un taux de couverture de 100% en Wallonie et à Bruxelles, avec des professionnel.le.s dotés d’un vrai statut.

    3. Offrir à toutes et tous un enseignement réellement égalitaire et émancipateur ? C’est possible !
    En assurant sa gratuité totale et effective et en luttant contre toute forme de discrimination scolaire.

    4. Garantir l’accès à un logement de qualité pour toutes et tous ? C’est possible !
    En commençant par instaurer un contrôle et un encadrement des loyers et en investissant durablement dans le logement public.

    5. Rendre sa vigueur et sa force d’émancipation à la démocratie ? C’est possible !
    En accordant le droit de vote à tou.te.s les citoyen.ne.s sans exception d’origine, en luttant contre toutes les formes de domination et de discrimination et en élargissant les « droits culturels » de toutes et de tous pour redynamiser la participation citoyenne.

    6. Assurer une politique d’accueil digne, humaine et solidaire ? C’est possible !
    En commençant par la suppression immédiate des centres fermés et la mise en place d’une procédure de régularisation permanente sous la responsabilité d’une commission indépendante.

    7. Travailler moins pour travailler toutes et tous et vivre mieux ? C’est possible !
    En développant des mesures concertées de réduction collective du temps de travail, avec maintien des salaires et embauches compensatoires.

    8. Répondre aux défis climatiques et environnementaux tout en créant de l’emploi de qualité ? C’est possible !
    En menant une politique ambitieuse d’investissement public, créatrice d’emplois durables et de qualité et répondant aux défis d’une transition écologique juste.
    Pour des alternatives solidaires !

    9. Assurer à toutes et tous une sécurité sociale solidaire, efficace et durable ? C’est possible !
    En assurant et en renforçant la pérennité du financement de la sécurité sociale par la mise en place d’une Cotisation sociale généralisée et en assurant l’égalité hommes-femmes dans les prestations par une harmonisation par le haut.

    10. Assurer à toutes et tous le droit à la santé ? C’est possible !
    En garantissant des soins de santé accessibles et de qualité et en faisant de la « santé » un indicateur central dans la mise en oeuvre et l’évaluation des politiques publiques, à tous les niveaux de pouvoirs.

    11. Assurer un travail décent et une protection sociale pour toutes et tous et partout dans le monde ? C’est possible !
    En intégrant ces deux exigences dans les politiques extérieures et de coopération au développement de la Belgique et de l’UE, en élaborant un traité international contraignant sur « entreprises et droits de l’homme », tout en travaillant sans relâche à l’élargissement des socles de protection sociale dans le monde.

    Découvrez le détail de ces revendications :

    Alternatives Solidaires

  12. Seraing | Aidants-proches : échanges & informations le 30/04

    Leave a Comment

    Le MOC de Liège vous invite à une rencontre autour de la question des aidants-proches le 30 avril à Seraing.

    Un de vos proches perd son autonomie ou est confronté à une maladie grave…

    Et votre présence est déjà ou risque de devenir indispensable pour l’accompagner, le soutenir, l’aider au quotidien…
    Qu’il s’agisse d’un enfant, d’un parent, d’un ami ou d’un voisin, des choix s’imposent à vous, sur le plan professionnel, matériel, personnel, …
    Rejoignez-nous le mardi 30 avril à la Maison des Travailleurs, rue Colard Trouillet 23 à Seraing
    Le matin de 9H30 à 11H30 ou le soir de 18H00 à 20H00

    Au programme, des questions et des solutions qui concernent :

    • Ma situation professionnelle : en tant que travailleur ou à la recherche d’un emploi, quelles sont les pistes à envisager ? Quelles sont les solutions possibles en cas de réduction partielle ou complète de mon temps de travail, qu’elle soit de courte ou de longue durée ?
    • Ma situation personnelle : Qui peut m’accompagner dans cette situation difficile et douloureuse ? Si nécessaire, puis-je faire appel à des soutiens d’ordre psychologique ?
    • Un accueil pour m’orienter et pour faire les bons choix : pour ne pas m’enfermer seul avec mes questions, à qui m’adresser ? Qui peut m’aider au quotidien pour les tâches quotidiennes, les soins réguliers, pour rechercher les services adaptés, … ? Qui peut m’apporter un suivi régulier ?
    • Et enfin un échange sur tout ce qui n’existe pas encore et reste à faire !
      Infos et inscriptions : CIEP-MOC Liège – 04/232.61.61 – info@mocliege.org
  13. Liège | Atelier Estime de Soi au Planning Familial ’37’

    Leave a Comment

    Aux mois de mai et juin, le Planning Familial « 37 » organise un atelier Estime de soi. Six jours pour retrouver un regard plus indulgent envers soi-même, se faire d’avantage confiance et cesser de se malmener à chaque difficulté de la vie.

    Infos pratiques

    Quand ?
    de 17h30 à 20h30 : les lundis 13, 20 et 27 mai et 03, 17 et 24 juin.
    Par qui ?
    Marino Carnevale, psychologue au Centre 37
    Pour qui ?
    les jeunes adultes et adultes. (groupe limité à 10 pers)
    Inscription demandant un entretien préalable gratuit
    Combien ?
    20 € par séance – possibilités de réduction.
    Où ?
    au Centre « le 37 », Rue Saint-Gilles, n°29 à Liège

    www.le37.be

  14. Visé | Conférence « Droits du patient » le 25 avril

    Leave a Comment

    Le jeudi 25 avril, rejoignez la MC Liège et son Comité de secteur Basse-Meuse pour une conférence débat sur vos droits en tant que patients. Celle-ci débutera à 19h30 au Centre de Guidance Léon Halkein à Visé.

    La MC Liège et son Comité de secteur de Basse-Meuse organisent une conférence-débat sur vos droits en tant que patients, avec un focus sur la personne de confiance et le représentant du patient.

    Infos pratiques

    Jeudi 25 avril 2019 de 19h30 à 21h30 (accueil dès 19h)
    Conférence Débat
    Informations et réservations souhaitées : volontariat.liege@mc.be • 04 221 73 35
    Au programme :
    • 19h30 : présentation du service Défense des membres et des droits du patient
    • 20h30 : verre de l’amitié
    • 20h45 : tables rondes et échanges
    La conférence se tiendra au Centre de Guidance Léon Halkein, rue de Sluse 17
    à 4600 Visé
    Parking aisé à proximité entre la rue de Navagne et les voies de chemin de fer

  15. Alternatives Solidaires | Sécurité sociale & droit à la santé

    Leave a Comment

    Les revendications du MOC en vue des élections

    En mai, les citoyens belges seront amenés à choisir leurs représentants fédéraux, régionaux et européens. Un enjeu de taille en prévision duquel le Mouvement Ouvrier Chrétien se mobilise autour de 11 revendications précises. Onze messages forts envoyés à nos dirigeants.
    Chaque mois, nous mettrons l’accent sur deux d’entre eux.

    Assurer à toutes et tous une sécurité sociale solidaire, efficace et durable ? C’est possible !

    En assurant la pérennité du financement de la sécurité sociale et en le renforçant par la mise en place d’une Cotisation sociale généralisée et en assurant l’égalité hommes-femmes dans les prestations par une harmonisation par le haut.
    Lire la revendication complète :

    Alternatives solidaires 9-10

    Assurer à toute et tous le droit à la santé ? C’est possible !

    En garantissant des soins de santé accessibles et de qualité et en faisant de la « santé » un indicateur central dans la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques, à tous les niveaux de pouvoirs.

    Lire la revendication complète :

    Alternatives solidaires 9-10

  16. Liège | Vernissage de l’expo « C’est quoi ton handicap » avec Altéo

    Leave a Comment

    Altéo et l’Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège vous invitent au vernissage de l’exposition « C’est quoi pour toi le handicap ? » qui aura lieu en présence des porteurs du projet le jeudi 14 février à 18h, Galerie des Beaux-Arts rue Sœurs-de-Hasque à Liège.

    « C’est quoi pour toi le handicap ? » est le fruit de deux ans de rencontres entre 14 étudiants en option illustration à l’Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège et des personnes en situation de handicap membres d’Altéo ou fréquentant le centre de jour CESAHM (Centre Educatif et Social pour Adultes Handicapés Mentaux).

    A la suite de ces rencontres, chaque étudiant a réalisé une illustration racontant son ressenti quant aux échanges vécus ainsi que sa représentation personnelle du handicap et/ou de la différence au sens large. Les étudiants ont ensuite réalisé un ouvrage collectif et pédagogique, à mi-chemin entre l’album illustré et la BD. Ce livre (tiré en 2000 exemplaires) sera utilisé comme outil de sensibilisation dans les écoles primaires et secondaires de la province de Liège. Il sera un des supports de l’exposition qui accueillera également des photos, témoignages et des oeuvres collectives réalisées par les étudiants et les participants (personnes en situation de handicap et aidants proches) lors des ateliers-rencontres.

    Parallèlement au livre, un carnet pédagogique a été édité afin de donner aux utilisateurs du livre des pistes pédagogiques cohérentes pour faciliter l’utilisation du livre et l’animation de groupes de jeunes avec ce nouvel outil.

    L’ensemble du projet a été en partie financé par des soutiens de citoyens via la plateforme de crowdfounding « Ulule ».

    « C’est quoi pour toi le handicap ? » est une initiative d’Altéo, Régionale de Liège-Huy-Waremme en collaboration avec l’Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège, Cesahm, le service Culture de la Province de Liège, la Ville de Liège et l’AVIQ.
    Le livre et le carnet pédagogique seront disponibles gratuitement à partir du 15 février (sur simple demande auprès d’Altéo).

    Infos pratiques

    • Vernissage : jeudi 14 février à 18h à la Galerie des Beaux-Arts rue Sœurs-de-Hasque à Liège.
    • L’exposition sera accessible du 15 février au 1er mars de 14h à 18h
      du mercredi au samedi (le mardi, sur rendez-vous).
  17. Refonte de la Mutualité Chrétienne pour plus de proximité et d’accessibilité

    Leave a Comment

    En 2017, la MC a entrepris de revoir le modèle de gouvernance et d’organisation du groupe à l’horizon 2022. Ce projet a été baptisé NOVA#4_12.
    La poursuite de ce projet a été décidée par le Conseil d’administration de l’ANMC.

    Promouvoir le bien-être et la santé de tous les Belges en garantissant des soins de qualité et accessibles à tous. C’est le défi que doit relever la Mutualité chrétienne.

    Pour mener cette mission à bien, la MC veut, dans un futur proche, renforcer son rôle de partenaire santé de référence. Cela nécessite une nouvelle structure organisationnelle. Mercredi soir, le conseil d’administration de la Mutualité chrétienne a pris la décision stratégique de réunir les forces des 19 mutualités régionales en une mutualité flamande et une mutualité wallonne d’ici 2022.

    Avec ses 4,5 millions de membres, la MC est la plus grande mutualité de Belgique. En répondant continuellement aux besoins changeants des secteurs de la santé et du bien-être, la MC est le partenaire santé de référence pour ses membres depuis des générations. « Aujourd’hui, cependant, le secteur de la santé est confronté à des défis sans précédent », déclare Jean Hermesse, Secrétaire général de la MC. « Avec, par exemple, l’explosion du nombre de burn-out professionnel nous réalisons que nous ne parvenons plus à répondre aux attentes des gens avec les modèles classiques.

    Il y a une prise de conscience ; la santé est bien plus que l’absence de maladie. De nombreux autres facteurs jouent également un rôle. En tant que mutualité santé, nous voulons nous organiser en conséquence. Cela nécessite une réforme en profondeur de nos services et de notre modèle d’organisation et de prise de décision. »

    Aujourd’hui, la MC est constituée de huit mutualités régionales en Wallonie et onze en Flandre. Mercredi soir, le Conseil d’administration a donné son feu vert à une très large majorité pour le nouveau modèle d’organisation. Afin de rester le partenaire de référence dans le secteur de la santé, d’améliorer plus encore la qualité de nos services et notamment nos services de proximité, la MC ne comptera plus que deux mutualités en 2022, une en Flandre et une en Wallonie y compris en Communauté germanophone. Toutes les deux fourniront également des services à Bruxelles.

    La mission, la stratégie et la vision seront définies par le Groupe MC, qui gèrera en outre l’assurance maladie obligatoire et un certain nombre de services spécifiques tels que les finances, les ressources humaines et les TIC. A terme, un conseil national de la santé, constitué de volontaires et de tiers externes, sera créé pour définir la politique de santé.
    La structure grandement simplifiée accentuera l’efficacité et la proximité vis-à-vis des membres.

    « Au-delà de nos fonctions d’organisme assureur, nous souhaitons accompagner nos membres à travers le paysage complexe des soins », déclare Jean Hermesse. « La qualité, la rapidité et la proximité sont d’une importance cruciale. En tant que mutualité santé, nous développons les services de manière plus proactive et contactons les personnes en fonction de leurs besoins. Par cette modernisation de nos services, nous réussirons à faciliter l’accès de tous aux soins de santé ».
    Par ailleurs, la nouvelle structure permettra de prendre des décisions plus rapidement, de coordonner les processus et de répondre à des défis tels que la digitalisation, la complexité de la structure étatique et la réalité financière. « En modernisant nos services et en investissant pleinement dans des systèmes informatiques uniformes, nous libérons également des ressources pour remplir notre rôle d’organisme assureur et de partenaire santé. Cela nous permettra aussi de travailler plus encore avec des objectifs de santé. »

    La force de la MC réside dans l’engagement professionnel de ses collaborateurs, celui de ses nombreux volontaires et la richesse de toute son action locale. « Nos volontaires occuperont une
    place centrale dans la nouvelle structure organisationnelle, et ce, à tous les niveaux. Ils pourront s’engager localement dans cette organisation puisque l’ensemble du territoire sera couvert par un réseau de près de 40 centres de mutualité santé. Ce dense réseau de proximité permettra de capter et d’être en phase avec les besoins locaux pour contribuer à des actions santé sur le terrain au bénéfice de tout le monde. »

    Prochainement, les assemblées générales des mutualités régionales examinera la proposition. L’objectif est d’achever cette refonte pour les prochaines élections mutualistes, en 2022. Mais des étapes importantes seront prises avant cette échéance. Concrètement cela se matérialisera, par exemple, par une harmonisation des services et avantages de l’assurance complémentaire dans toute la Wallonie.
    Vers la fin de l’année, une feuille de route sera élaborée pour définir les prochaines étapes du processus de refonte.

    Pour Jean Hermesse :  » C’est un sérieux changement pour notre organisation. Nous mettons tout en oeuvre pour qu’il soit bien géré. Le nouveau modèle aura bien sûr un impact sur notre organisation, ses employés et la manière de travailler ensemble. Des fonctions existantes
    seront amenées à évoluer, et de nouveaux besoins nécessiteront de nouvelles fonctions. La décision est l’aboutissement d’un long processus de concertation. L’élaboration du nouveau modèle organisationnel se poursuivra dans le même esprit, et donc avec l’ensemble de notre personnel ».