Historique

En 1993, créée à l’initiative du Mouvement Ouvrier Chrétien, l’A.S.B.L. Le CID (Centre d’Insertion et de Développement) a pour mission de lutter contre la précarisation via un processus de formation, tout en développant une approche globale des personnes les plus éloignées de l’emploi.  L’A.S.B.L. Le CID s’affilie au réseau des AID.

En 1997, mise en place du Parcours d’Insertion initié par la Région Wallonne.

En 2004, le décret DIISP et décret EFT – OISP en Wallonie; Mise en conformité de l’A.S.B.L. Le CID.

En 2009, suite aux Arrêtés Royaux du 13 février 2006, Le CID entreprend toutes les démarches nécessaires à la mise en conformité de la filière Auxiliaire gériatrique. La filière Aide-soignant(e) voit le jour. Un partenariat avec l’école de promotion sociale Don Bosco Verviers est mis en place.

En 2011-2012, l’A.S.B.L.  Le CID a participé au Projet Européen « Grundtvig Time and Carers » sur le thème : « La conciliation des temps de vie des Aidants Proches ».

En septembre 2014, le Parlement wallon votait  le décret CISP (pour Centres d’Insertion SocioProfessionnelle), dans lequel l’A.S.B.L. Le CID s’inscrit.

Présentation du CID

CID est l’abréviation de : « Centre d’Insertion et de Développement ».

L’A.S.B.L. Le CID est agréée par la Région Wallonne comme « Centre d’Insertion Socio-Professionnelle » (C.I.S.P.) « Démarches de formation et d’insertion » (D.E.F.I.).

Le CID s’adresse à un Public de Travailleurs Sans Emploi peu qualifié(e)s et propose des formations d’Aide-Soignant(e), d’Aide-Ménager(ère), d’Orientation Professionnelle ou encore des projets ponctuels tels la formation « Proxi’Emploi », formation d’Orientation Professionnelle spécifique aux métiers de proximité.

L’A.S.B.L. Le CID entretient et développe sur le plan local et régional, des partenariats indispensables pour réaliser ses actions avec notamment le FOREM, la Région Wallonne et l’école de Promotion Sociale Don Bosco.

Présentation de l’équipe

L’A.S.B.L. Le CID peut compter sur l’expérience d’une équipe de professionnels de la formation composée de 13 personnes.

Un Conseil d’Administration composé de différents membres proches du mouvement : le MOC, la CSC, la Mutualité Chrétienne, le réseau des AID.

Une équipe qui accompagne et encadre vers la qualification et l’emploi.