Fédération de Liège Huy Waremme

Naviguer par mots-clés...

Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur le site du MOC (Mouvement Ouvrier Chrétien) de Liège-Huy-Waremme en Belgique. Parcourir notre site vous permettra de faire plus ample connaissance avec notre projet, nos actions, nos propositions. Le MOC est l’organe de coordination des organisations sociales du monde ouvrier (...) lire la suite

« C’est dans la Boîte ! » est de retour !

mardi 29 janvier 2013

Retour sur nos activités citoyennes dans le quartier St Léonard et nouvelles perspectives. L’atelier culturel « les tables citoyennes » reprend après une session riche en échange. Petit focus sur les quatre dernier mois écoulés, mais aussi sur nos projets pour ce début d’année…

Le C.I.E.P, organise dans le cadre de son projet « C’est dans la boite… » un atelier de création photographique. Sur base de réflexion menée par les groupes thématiques, cet atelier abordera la vie dans le quartier Saint Léonard et invitera de nombreux intervenants à venir expliquer leur action, métier, animation… C’est donc avec un grand plaisir que nous invitons toutes personnes intéressées à nous rejoindre dans cette exploration du quartier Saint léonard et d’y apporter leur regard. Contact : Pierre de Selliers – 04/227.21.89 – deselliers@mocliege.org

Qu’est que la table de citoyenne organisée à l’Agora ? Son public ?

Les Tables citoyennes sont nées d’une volonté du CIEP d’implanter une activité quotidienne d’échange et de rencontre dans le quartier Saint-Léonard. De nombreuses personnes s’adressent au centre interculturel « L’Agora » pour s’inscrire aux modules de formation. Les Tables de conversation sont complémentaires à cette activité principale en répondant notamment à des demandes d’expression en français et d’échange d’expériences de la vie quotidienne. Les tables se déroulent les mardis et jeudis après-midis.

La grande majorité publique des tables se compose de primo-arrivants adultes s’exprimant déjà en français. D’origine, d’âge, de coutume, de philosophie, religion, de sexe et de culture différente, ce public mixte s’essaie au dialogue interculturel. Souvent fragilisé par un parcours de vie difficile, les participants fréquentent les tables pour diverses raisons. Cette activité ne propose pas seulement de répondre à un besoin de pratiquer la langue française mais aussi de se pencher sur les problèmes rencontrés par les participants au quotidien (accès à un statut citoyen, recherche d’emploi, socialisation et compréhension du nouveau milieu social…) et de partager les solutions.

Session septembre-décembre 2012.

Les tables citoyennes on commencé par l’élaboration du contenu par le groupes. Pendant trois semaines nous nous sommes questionnés sur nos attentes quotidiennes dans des domaines variés. On peut distinguer plusieurs thématiques qui ressortent de cet échange : le logement, les différentes structures du pouvoir (européen, belge et communal), les piliers de la sécurité sociale, les syndicats et la protection sociale, l’enfance et la petite enfance, le monde du travail, l’accès à la culture. Ce programme vaste n’a pas totalement été abordé et d’autres sessions en feront l’objet (nous y reviendrons plus tard). Des exercices et jeux d’esprit sur le vocabulaire propres à la thématique nous ont été proposés par un animateur pendant plusieurs semaines pour faciliter notre compréhension lors des ateliers plus « techniques » sur les sujets choisis.

Après de longue semaine de construction et de renforcement, notre groupe a pu commencer par les thématiques sur l’enseignement et en particulier le rapport que nous avons à « l’école » que ce soit dans notre pays d’origine ou ici, en Belgique. Au cours de cet échange, nous avons pu apprendre la diversité de l’enseignement qu’elle soit destinée aux enfants ou aux adultes, ses différentes formes (privé, public) et les niveaux d’enseignement (primaire, secondaire, technique etc.). Nous avons aussi abordé la question de l’accès à l’éducation et à la formation et nous avons pu nous rendre compte de certaines difficultés liées à la méconnaissance des établissements ou le manque de place au sein de ceux-ci.

Par la suite, nous nous sommes penchés sur la thématique du travail et, en fin d’année, nous avons réalisé une évaluation globale de nos activités.

Le travail, comment nous le définissons, notre perception, les côtés positifs et négatifs de celui-ci, la pénurie d’emplois… Ce sont les questions abordées par notre groupe dans cette deuxième partie de session. Le travail et la personne d’origine étrangère une question de société qui préoccupe l’ensemble des personnes qui fréquentent le centre. Nous avons donc pu nous rendre compte des différentes perceptions que nous avons du travail, mais également des difficultés à trouver un travail pour vivre au quotidien.

L’évaluation.

À la fin décembre, nous avons profité de l’approche des fêtes pour organiser un grand gouter autour duquel nous avons évaluer le déroulement des quatre mois passés ensemble. Les points positifs et négatifs ainsi dégagés contribueront à l’amélioration des ateliers de paroles, à la fois sur le plan de la compréhension des thématique et le déroulement des tables.

La suite pour 2013.

En janvier 2013, notre activité recommence avec pour objectif de continuer à découvrir et à partager sur les thématiques choisies en septembre. Nous avons prévu des moments de rencontre avec des partenaires et de nombreux invités pour répondre à certaines de nos questions sur des matières sociales et culturelles. Des visites programmées et le retour du projet « c’est dans la boite » qui se clôturera par une exposition photos reprenant la thématique abordée lors de nos activités.

Merci à tous les participants, merci à Pierre notre animateur, merci de nous suivre.

Les participants des Tables Citoyennes de l’Agora.